Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

LA PREUVE DE «L’ETAT VOYOU» SOUS LE REGNE IBK Comment un pauvre agent commercial s’est fait flouer

Qui aurait pu imaginer que des ministres se rabaissaient autant ? Sous le régime IBK, aucun marché n’était trop petit pour empêcher de gros bonnets du système de l’ignorer. Voici comment un pauvre agent commercial, après avoir mené toutes les démarches, a été lamentablement dépourvu de son marché par les mercantiles du régime IBK.


Il s’appelle Ibrahim Kanté, Agent Commercial de son État.
Il parvint, dans des conditions difficiles que l’on imagine, à établir un accord avec un concessionnaire, à savoir le «Groupe A. Kanyba» spécialisé dans le secteur de l’Automobile…
Ce dernier (le Groupe A. Kanyba) lui accorda toute sa confiance à travers un mandat clairement établi: «nous prenons le ferme engagement à démarrer avec les partenaires avec lesquels vous aurez trouvé un accord de conformité avec les termes de notre convention de partenariat, les activités de notre société en vue de participer dans le projet de renouvellement du parc automobile du Mali.
En foi de quoi, nous vous délivrons cette lettre d’intention pour servir et valoir ce que de droit» […]. Signé : le Directeur Général Michael Bathily.
Fort de ce mandat, notre Agent Commercial adressa alors une Lettre au Ministre de l’investissement de la Promotion et du Secteur Privé avec une proposition «de contrat de partenariat gagnant-gagnant portant sur le renouvellement du parc automobile de la République du Mali».
Une autre correspondance est adressée au Ministre des Transports en date du 11/08/2017 sous le n° de réception 0255 toujours dans le cadre «renouvellement du parc automobile de la République du Mali».
Réponse du Directeur National des Transports Maritimes et Fluviaux (N° 1325 MT-SG-DNTTMF en date du 19 Décembre 2017 : «En réponse à votre lettre relative à l’objet susmentionné, j’ai l’honneur de vous informer que les initiatives sont en cours dans ce cadre.
A cet effet, les partenaires seront informés au moment opportun pour la mise en œuvre du parc automobile du Mali». Signé : le Directeur National – Mamadou Koné. Tout baignait donc !
Mais patatras ! Au mois de juillet 2018, le département concerné (le Ministère des Transports) conclut directement un accord avec le Groupe A. Kanyba, dans le cadre tenez-vous bien, du «renouvellement du parc automobile de la République du Mali». Une manière toute simple de flouer les intérêts de l’Agent commercial et éventuellement de procéder à des opérations pas nettes directement avec la société-mère.
Aujourd’hui, le sieur Kanté n’a plus que ses yeux pour pleurer après avoir investi ses maigres ressources et toute son énergie dans cette opération. Il regarde désormais les jihadistes d’un œil admiratif. Mais quelle bassesse de la part de ces autorités ! Rappelons que le Ministre des Transports au moment des faits, était Baber Gano. Il fut également Secrétaire Général du parti RPM, au pouvoir au moment des faits. Le contrat final sera paraphé par Zoumana Mory Coulibaly, son successeur au département. On aura tout vu dans ce pays-là !
Batomah Sissoko

Source: Sphinx Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct