Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La Libye a besoin d’équipements militaires adéquats pour combattre le terrorisme

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Siala, a appelé la communauté internationale à soutenir la demande libyenne au sein du Conseil de sécurité de l’ONU en vue de «lever l’interdiction sur l’importation de certains types d’armes nécessaires à la lutte antiterroriste», rapporte l’agence Sputnik.

La communauté internationale «doit appuyer, au sein du Conseil de sécurité de l’ONU, la requête libyenne de lever l’interdiction sur l’importation de types d’armes nécessaires à la lutte antiterroriste et à l’équipement de la garde présidentielle», a indiqué le chef de la diplomatie libyenne, vendredi à Douchanbe (Tadjikistan) lors de la conférence internationale sur la lutte antiterroriste.

Selon M. Siala, «l’interdiction de l’exportation de l’armement vers la Libye, imposée à la Libye sous prétexte d’éviter d’envenimer le conflit, a beaucoup influé sur nos capacités à faire face aux actes terroristes».

Le ministre libyen a dénoncé à cette occasion, l’acte terroriste perpétré mercredi dernier à Tripoli contre le siège de la Haute commission électorale libyenne (HNEC) et qui a fait 16 morts et plusieurs blessés.

Le chef de la diplomatie libyenne est arrivé à Douchanbé, en provenance de Moscou où il a effectué une visite de deux jours.

Dans la capitale russe, Mohamed Siala s’est entretenu avec le vice-ministre russe, représentant spécial du Président pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord Mikhaïl Bogdanov, et a rencontré des représentants de grandes entreprises russes.

Selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères, la réunion entre MM. Siala et Bogdanov a permis d’évoquer «les développements de la situation en Libye, tout en mettant l’accent sur la nécessité de consolider les efforts internationaux sous l’égide de l’ONU dans la perspective d’un règlement rapide du conflit dans ce pays».

La partie russe a en outre réaffirmé son «soutien à l’intégrité territoriale de la Libye et à la mise en place d’un dialogue national durable afin de faire sortir le pays de la crise prolongée, et ce à travers les contacts avec les représentants des différentes forces politiques en Libye.»

Les deux parties ont également examiné une série de questions mutuellement bénéfiques portant sur la coopération multiforme russo-libyenne.

 

Source: radioalgerie

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct