Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

KABALA : Un nouveau pôle universitaire réceptionné

La communauté universitaire au Mali a reçu mardi des mains du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, sa toute nouvelle cité universitaire à Kabala (commune de Kalaban-Coro).  L’édifice, va offrir un meilleur cadre de vie  et de travail aux étudiants, enseignants et chercheurs, longtemps confrontés au manque d’infrastructures scolaires qui correspondent aux normes de l’enseignement et de la recherche.

Complexe Universitaire Kabala eleves etudiants

Le pôle universitaire réceptionné est composé de 7 blocs et annexes bâti sur une superficie de plus 42 mille mètres carrés. C’est la première phase du volet  de construction  et d’équipement d’infrastructures pédagogiques et administratives de la cité universitaire. Construite à titre gracieux par la République de la Chine à hauteur d’environ 36 milliards FCFA, la nouvelle cité universitaire de Kabala a une capacité d’hébergement de  plus de 4 000 étudiants. Elle comprend des blocs de trois amphithéâtres, des blocs d’écoles doctorat, l’école normale d’enseignement technique et professionnelle, une administration centrale, un restaurant universitaire de 2 500 places, un centre commercial, une cafétéria centrale, une salle polyvalente des terrains de sports et un centre de santé universitaire…  le tout est alimenté en eau potable par un système d’adduction automne.

Ces nouvelles infrastructures vont largement combler les difficultés, assure le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Assétou Founé Samaké Mican  « pour près de la moitié des étudiants les cours étaient dispensés dans les immeubles mal adaptés et souvent loués à grands frais. Ces locaux baillés à nos institutions d’enseignement supérieur sont parfois vétustes  et ne conviennent guerre à l’enseignement et à la recherche ».

Le ministre Assétou Founé Samaké Mican fonde l’espoir que  la cité universitaire contribuera à atténuer fortement les crises récurrentes que le système a connues ainsi que les disfonctionnements constatés dans la gouvernance.

Elle a salué la persévérance et la détermination de la commission interministérielle  de suivi du  projet de construction de la cité universitaire qui, dit-elle « a su assurer la continuité de ce grand projet jusqu’ à son terme. 8 années durant, malgré l’instabilité gouvernementale qui a vu se succéder 7 ministres de l’enseignement supérieur depuis 2009 »  Elle a félicité toutes les entreprises chinoises et maliennes qui ont mené à bien les travaux. La question de l’entretien et de la sécurisation de la cité universitaire selon le ministre est également en cours.

Défi à relever

Vieille de plus de 56 ans, les rapports d’amitié et de coopération sino-malienne ont toujours connu, affirme SE Mme Lu Huiying, ambassadeur de Chine au Mali, un développement sain « la réalisation de ce projet de la cité universitaire de Kabala, un des plus grands projets réalisés avec l’assistance chinoise, non seulement au Mali mais aussi en Afrique de l’ouest, deviendra sans aucun doute un autre symbole important et significatif de la coopération sino-malienne » .

L’ambassadeur a réitéré au président IBK la volonté et la détermination fermes de son pays de rester toujours aux côtés du  Mali et à continuer à le soutenir dans tous les domaines et en particulier dans celui de l’éducation.

Devant une foule nombreuse venue de toute la commune de Kalaban-Coro, et les représentants des institutions de la République, des hommes politiques,  les partenaires de l’école malienne,  autorités de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, étudiants et membres de l’AEEM, des autorités régionales, communales et traditionnelles, l’ambassadeur de la Chine au Mali, a annoncé l’arrivée d’une équipe chinoise dans quelques jours pour effectuer une étude de faisabilité pour la 2 e phase du projet de la Cité. Le coût total des deux phases des travaux de construction de la cité universitaire s’élève à plus de 80 milliards F CFA.  Les travaux complémentaires de viabilisation de la voie d’accès à la cité sont inclus dans cette enveloppe.

A la presse, après la visite des locaux du pôle universitaire, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a exprimé sa satisfaction quant à la coopération exemplaire entre le Mali et la Chine. Aux étudiants et associations estudiantines, le président leur a demandé de relever le défi de la sauvegarde et l’entretien pérenne de cet édifice.

Kadiatou Mouyi Doumbia    

 

Des voies neuve voie pour faciliter l’accès

La voie reliant la nouvelle cité universitaire de Kabala à la capitale a été aménagée et bitumée. Elle a été  inaugurée par le président IBK peu avant la coupure du ruban de la cité universitaire de 4000 places à Kabala. Long de 12,556 Km, le projet d’aménagement et butinage a concerné la voie d’accès au site et les voies intérieures  du pole universitaire. Le coût total du projet 7,713 milliards FCFA. Il a été réalisé sur financement du budget national par le ministère  l’Equipement, des Transports et du Désenclavement et la direction nationale des routes sous le maître d’ouvrage délégué de l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public pour l’emploi (Agetipe).

Pour la facilité d’accès au campus par les étudiants et travailleurs de l’administration centrale, la nouvelle voie améliore aussi le cadre de vie des riverains, notamment  des villages de Kouralé, Kabala et de Golobougou. L’autre souhait des usagers et autorités communales est l’aménagement et le bitumage de la route du « savoir » partant de la route de l’aéroport et faisant jonction avec celle en service.

KMD

 

Source: lesechos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct