Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

JUSTICE : la Chambre d’accusation « ordonne » la liberté des personnalités accusées dans l’affaire du « complot contre le gouvernement »

La chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako a annulé, ce mardi 02 mars 2021, la procédure de mise en accusation du PDG du PMU MALI, Vital Robert Diop ; l’ancien Premier ministre, Boubou Cissé, le chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily ; Aguibou Tall, le demi-frère de l’ancien Premier ministre Boubou Cissé et Sékou Traoré, ancien secrétaire général de la Présidence de la République et co-accusés,  après plus de 70 jours de privation de liberté. La Cour a également ordonné la libération des détenus.

« La cour d’appel de Bamako vient de vider son délibéré, dans le dossier dit le complot contre le gouvernement de la république. La cour, conformément au réquisitoire oral du procureur général, a annulé la procédure, annulé les mandats de dépôt du juge d’instruction et ordonné la mise en liberté immédiate de tous les inculpés. L’annulation de la procédure met donc fin à cette affaire. Et je m’en réjouis en tant qu’ancien bâtonnier, ancien ministre de la justice, j’ai toujours eu confiance en la justice malienne », a affirmé Me Kassoum Tapo, avocat de Boubou Cissé.

Le dossier a été accéléré lorsqu’il a été examiné, le mardi 16 février, la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako. Dans son réquisitoire, l’Avocat général, Alou Nampé, contre toute attente avait plaidé la nullité de la procédure et avait demandé la liberté pour tous les détenus. Dès lors, le reste n’était plus qu’une affaire de jours !

Source : Nordsudjournal

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct