Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journée mondiale du lait : La tradition respectée malgré la pandémie

Madame la Ministre de l’élevage et de la pêche, Kané Rokia Maguiraga  a présidé la cérémonie de remise de lait aux nécessiteux. Cette donation a été effectuée dans le cadre de la célébration du 1er juin, journée mondiale du Lait.

 

Depuis 15 ans les acteurs de la filière lait et le ministère de l’élevage et de la pêche célèbre le 1er juin, journée mondiale du lait. Une journée mise à profit pour non seulement évaluer le chemin parcouru dans le cadre de la production, de la transformation et de la commercialisation du lait, mais aussi et surtout de dégager les perspectives pour les années à venir.

Le thème de cette année est ‘’les producteurs laitiers face à la pandémie du coronavirus’’. Un thème qui fait référence à la protection des éleveurs surtout en cette période de pandémie internationale.

La ministre de l’élevage et de la pêche Kané Rokia Maguiraga n’a pas manqué d’évoquer le rôle et la place que joue l’élevage dans l’économie malienne. selon elle, le Mali est l’un des plus grands pays d’élevage de la sous-région ouest africaine avec 12 111 128 bovins, 19 183 500 ovins 26 486 240 caprins et 1 241 093 camelins. Un potentiel considérable une fois utilisé à bon échéant permettra de booster l’économie nationale. Cependant l’exploitation du potentiel laitier reste heurtée à un certain nombre de défis à relever. Ces défis sont relatifs à la collecte et à la transformation.

Avec le courage et la détermination de Mme Maguiraga, ces défis seront relevés, à l’en croire.

D’ores et déjà, l’usine de transformation a été réalisée à hauteur de 80%, a reconnu Sanoussi Bouya Sylla. C’est pourquoi M. Sylla a exhorté la ministre Maguiraga à s’investir personnellement pour l’équipement de l’usine. Un cri de cœur entendu par la ministre Maguiraga qui souhaite jouer toute sa partition pour que cette usine soit une réalité.

La ministre a saisi cette occasion pour mettre en exergue les efforts déployés par le gouvernement dans le but de mettre en valeur l’élevage au Mali. ces efforts vont de l’adoption de la politique nationale de développement de l’élevage dont l’un des axes stratégiques est l’amélioration des performances zootechniques du cheptel afin d’accroitre les productions en lait, viande, cuirs et peaux ; la création du centre national d’insémination artificielle animale pour appuyer la filière lait à travers un programme d’amélioration génétique des races bovines avec des semences des races laitières ; la mise en œuvre de la stratégie de valorisation du lait cru local à travers le projet de développement et de la valorisation de la production laitière au Mali (PRODEVALAIT) pour ne citer que ceux-ci

Comme à l’accoutumée, les producteurs et le département profitent de cette occasion pour offrir du lait à certaines structures. Une tradition respectée car ils ont offert une quantité considérable de lait au service social des armées, la pouponnière et les centres carcéraux de Bamako entre autres ont reçu une quantité considérable de lait.

Bissidi Simpara

L’Agora

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct