Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journée mondiale des réfugiés: plus de 70 millions de déplacés dans le monde

A l’occasion de la journée mondiale des réfugiés célébrée ce jeudi 20 juin 2019, l’état des lieux des réfugiés est dressé à travers le monde. Les familles qui fuient leur cadre habituel de vie à la recherche d’un abri loin de la guerre, des persécutions et des violences sont de plus en plus nombreuses à travers le monde.

A la date du 31 mai 2019, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) au Mali estimait à 138 391 le nombre de réfugiés maliens ayant quitté le pays à cause de la situation d’insécurité dans certaines localités. Les pays d’accueil de ces déplacés au 31 étaient la Mauritanie avec 56 914, le Niger 56 306 et le Burkina Faso avec 25 171 au 31 avril 2019.

Rapatriés au Mali: 

Source : DNDS

Ce tableau indique la tendance au retour des réfugiés observée depuis des mois dans un contexte marqué par la signature par toutes les parties de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger: la signature des accords tripartites Mali- Niger-HCR, Mali-Burkina-HCR et Mali-Mauritanie- HCR pour le rapatriement volontaire des Réfugiés maliens. Tendances mondiales des réfugiés.

Les déplacés internes

La Commission Mouvement de Populations (CMP) qui recueille et analyse les informations sur les mouvements de populations à l’intérieur du Mali a recensé  fin mai 2019, 120 067 personnes déplacés internes, soit une augmentation de 13 903 individus entre le 1er et le 31 mai 2019. Aussi, 73 880 rapatriés, ce qui correspond à une augmentation de 74 personnes par rapport aux données d’Avril 2019  soit 73.806 rapatriés. Selon l’institution, 548 536 personnes retournées ont été enregistrés par les équipes de la DNDS.

Les opérations d’enregistrement et d’évaluation menées par les équipes de la DTM dans les Régions de Kayes, Ségou, Mopti, Gao et Tombouctou, attestent une augmentation du nombre de personnes déplacées internes au Mali suite à des violences variées dans les régions de Mopti, Ségou, Gao et Tombouctou. De 106 164 PDIs identifiées en avril 2019. Le nombre de personnes déplacées internes dans le pays s’élève désormais à 120 067 individus. Ainsi du 1er au 30 mai 2019, une augmentation de 13 903 personnes déplacées (13%) a été constatée, suite à la dégradation de la situation sécuritaire dans les Régions de Ségou, Mopti, Gao et Tombouctou.

 

Source: journaldumali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct