Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journée mondiale de l’eau : Objectif eau pour tous d’ici 2030

En prélude à la journée mondiale de l’eau, prévue le 22 mars prochain au CICB de Bamako, les organisateurs ont tenu une conférence de presse, ce mercredi 20 mars 2019 à la Direction Nationale de l’hydraulique du Mali. C’était en présence du Président de la Coalition Nationale-Campagne international pour l’eau potable et l’assainissement, M. Doumanthié Dao et du Directeur national de l’hydraulique, M.YayaAboubacar.

Notre pays abritera, le 22 mars prochain, la journée mondiale de l’eau. Tenue le 22 mars de chaque année, cette journée, selon les organisateurs, vise à attirer l’attention sur l’importance de l’eau et de promouvoir la gestion durable des ressources en eau douce. « C’est un moyen d’attirer l’attention sur l’importance de l’eau douce et de plaider en faveur d’une gestion durable des ressources en eau douce » indique le document de presse. A en croire lesorganisateurs, les débats autour du  thème choisi pourcette année, «  l’eau pour tous d’ici 2030 », ouvriront  des pistes de solutions pour un accès à l’eau des milliards de personnes dans le monde qui vivent sans eau potable.

Selon les organisateurs, cette journée est d’une importance capitale  car devant réunir des experts pour mener une réflexion approfondie sur la problématique de l’accessibilité de l’eau potable dans le monde, en général, et du Mali en particulier.

Justement, évoquant cette problématique sur le plan mondial, les organisateurs ont donné des chiffres alarmants. En effet, selon les statistiques indiquées dans le document de presse, ils seraient 2.1 milliards de personnes qui vivent sans eau salubre dans le monde et ainsi que 700 enfants de moins de cinq ans qui meurent chaque jour de la Diarrhée par manque d’eau salubre. Les statistiques indiquent également que 80% des personnes utilisant de l’eau insalubre vivent dans des zones rurales.

Toujours selon les mêmes statistiques, on note 159 millions de personnes dans le monde qui collectent leur eau de boisson dans les eaux de surface, telles que les étangs et lesruisseaux ;  et enfin environ 4  milliards de personnes, soit près des deux tiers de la population mondiale qui connaissent une grave pénurie d’eau pendant au moins un mois de l’année.

Sur le plan national, les chiffres sont plus ou moins rassurantsEn effet, les statistiques révèlent, 68% comme taux de couverture en eau potable dans notre pays. Malgré cet exploit, les organisateurs entendentrelever le défi de zéro discrimination en eau potable d’ici  l’horizon 2030. Pour ce faire, ils comptent, mettre cette journée à profit, « pour attirer l’attention des décideurs et des autres acteurs du secteur sur la nécessité de prendre des mesures concrètes, visant à réduire les inégalités d’accès à l’eau », lit-on dans le document de presse.

Au programme de cette journée, des activités seront organisées à Bamako et dans toutes régions du pays. C’est dans ce cadre, signale le document, que l’ONG WORLD VISION célèbrera son  1500e  forage dans la commune de Doumbila, village de Djenidjé.

Avant la fin de la conférence, les organisateurs, ont remercié les différents partenaires qui ont accompagné l’évènement avec une somme de 21 millions FCFA. Il s’agit notamment de l’ONG WaterAid, UNICEF, World Vision, Action contre la faim et Plan International.

Boubacar Kanouté.    

 

Source: figaromali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct