Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gestion des risques et catastrophes dans la commune urbaine de San : La DGPC et ses partenaires organisent un exercice de simulation du plan ORSEC

Afin de créer un automatisme entre les services techniques de la commune urbaine de San intervenant dans la gestion des risques et catastrophes et surtout pour une meilleure coordination des opérations sous une autorité unique du maire de la commune, la Direction générale de la protection civile (DGPC) en collaboration avec Catholic Relief Service (CRS) a organisé, le vendredi 28 juillet, un exercice de simulation du Plan ORSEC (Organisation des secours) communal de San.

colonel seydou doumbia directeur general Protection civile sapeur pompier discours

Dans son discours d’ouverture, le représentant du maire de la commune urbaine de San a rendu un vibrant hommage à CRS à travers Caritas-Mali pour avoir initié le projet Sandjiko dans le but d’une meilleure gestion des risques et catastrophes.

Selon lui, cet exercice qui a regroupé les différents services techniques permettra d’informer et de mettre en pratique le rôle de toutes les forces militaires, paramilitaires et civiles, « il permet également à celles-ci de se familiariser des différents outils de gestions des catastrophes avant que celles-ci n’interviennent ».

A sa suite, le Sous-directeur des Etudes et de la Prévention, le Commandant Sinali Berthé dira que les catastrophes soudaines déplacent des millions de personnes chaque année. Selon lui, en 2014, les catastrophes ont récemment déplacé 19,3 millions de personnes.

A le croire, c’est au niveau local que les capacités doivent être renforcées d’urgences, « le cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes est axé sur les personnes et orienté vers l’action pragmatique dans son approche de la réduction de risque de catastrophes et s’applique aux risques des petites échelles et grandes échelles d’origine humaine et naturelle ainsi qu’à l’environnement connexe, aux risques technologiques biologiques ».

D’après lui, cet exercice sera axé sur les connaissances et pratiques traditionnelles de la commune urbaine de San. Il ajoutera que ces connaissances viennent compléter la science moderne et renforcer la résilience des personnes et des collectivités. A titre d’exemple, il précisera que la connaissance des signaux d’alerte rapide dans la nature peut être vitale pour assurer la prise des mesures d’actions précoces afin d’atténuer l’impact de ces catastrophes à évolution lente et rapide telles que les sécheresses, les vagues de chaleur, les vents violents et les inondations.

Quant au Commandant Amadou Ibrahim Guindo, il a rappelé que cet exercice permettra d’informer les structures techniques et autres acteurs sur leurs rôles dans le plan ORSEC communal et créer l’automatisme entre eux pour une bonne coordination de la gestion des risques de catastrophes, « l’exercice de simulation vise également à corriger les insuffisances dans la collaborations inter structures communales ».

MAMA PAGA

 

Commune V : Un concours entre pâtissiers et boulangers lancé

Dans le souci de donner aux populations de la Commune V la bonne qualité des produits de pâtisseries et de boulangeries, l’Agence de communication et services « Rescom », en partenariat avec la Chambre des Métiers, l’Association des boulangers, pâtissiers et épiciers en CV et la Mairie de ladite Commune, vient de lancer la 1ere édition du concours entre les pâtissiers et les boulangers. La cérémonie du lancement officiel de ce concours dénommé ‘’Le Diner du pâtissier de la Commune V’’, s’est déroulée, le samedi 05 août 2017, dans la salle des délibérations de la Mairie de Torokorobougou en commune V. 
C’était en présence de plusieurs personnalités, notamment, la 5eme adjointe  du maire de la CV, Coulibaly Oumou Coulibaly ; du Secrétaire administratif de la Chambre des métiers de la CV, Aly Bocar Kansaye ; du président de l’Association des pâtissiers, boulangers et Epiciers de la CV, Modibo Diakité ; du Manager de l’Agence de Communication et services ‘’Rescom’’, Aboubacar Koudoubi Kaboré et du Conseiller technique au Ministère de l’Artisanat et du Tourisme, Samba Thiam.
A travers ce lancement, il s’agit d’ouvrir la candidature aux pâtissiers et aux boulangers pour pouvoir participer à cette compétition. Apres la candidature, les meilleurs seront retenus à l’issue d’un casting qui sera dirigé par le jury spécialisé dans le domaine. Et enfin, les retenus vont concourir lors d’un diner qui se tiendra dans un hôtel de la place. En effet, l’objectif majeur de ce concours entre les pâtissiers et boulangers est de faire en sorte que les populations de la CV consomment des produits de pâtisserie de bonne qualité.
Dans son allocution, le Manager de l’Agence de Communication et services ‘’Rescom’’, Aboubacar Koudoubi Kaboré, a fait savoir que le Diner du pâtissier de la CV est conçu et mis en œuvre par son agence en partenariat avec la Chambre des métiers de la CV, l’Association des boulangers, pâtissiers et épiciers ainsi que la Mairie de la CV. A l’entendre, l’objectif  visé de ce projet est d’améliorer la qualité des produits de pâtisserie sur le territoire de la CV ; permettre aux populations de la CV de consommer des produits de pâtisserie de bonne qualité ; donner une visibilité aux pâtissiers et pâtisseries et enfin promouvoir l’excellence en matière de pâtisseries en CV. Avant terminer son intervention, il a sollicité l’accompagnement des partenaires pour la réussite de ce grand projet.
« Je tiens à saluer l’initiative de l’Agence Rescom, qui, vient de montrer sa volonté de contribuer au Développement de notre commune », a dit Mme le maire Coulibaly Oumou Coulibaly, avant de dire que ce projet mérite des soutiens financiers et matériels pour sa réussite. Elle a rassuré sa disponibilité, son soutien en faveur de ce projet.
Pour le président de l’Association des pâtissiers, boulangers et épiciers, Modibo Diakité et le Secrétaire administratif de la Chambre des métiers en CV, Aly Bocar Kansaye, ils ont exprimé leur joie pour le lancement de ce concours des pâtissiers et boulangers. Selon eux cette initiative est à encourager et ils ont réitéré leur engagement sans faille pour la réussite du concours.
Avant de lancer officiellement ce concours du Diner du pâtissier de la CV, le Conseiller technique au Ministère de l’Artisanat et du Tourisme, Samba Thiam, a salué l’initiative de ce projet par l’Agence Rescom. Selon lui, la communication est indispensable dans toute politique de promotion. Il a ainsi reconnu que ce projet a plein des significations, car s’articule autour d’un élément important qui est l’alimentation. A l’en croire, le Ministère se réjouit de ce concours qui vient de combler un vide. Il a invité les pâtissiers et les boulangers de croire à ce projet et d’assurer l’accompagnement de son département.
La présentation du concept du Diner du pâtissier par Boubacar Condé et la visite des produits de l’Association de pâtissiers, boulangers et épiciers ont permis aux participants de s’imprégner de l’importance de ce concours. A noter que l’édition prochaine sera élargie à Bamako et l’intérieur du pays.
Abdramane SAMAKE 

 

Source: lepays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct