Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Financement de PME : la BDM-SA obtient une ligne de crédit de 19,7 milliards F CFA

Pour soutenir le financement des petites et moyennes entreprise (PME) au Mali, la Banque de développement du Mali-SA (BDM-SA) et la Banque africaine de développement (Bad) ont signé un accord de crédit de 19,7 milliards de F CFA.

 

Sous la présidence du Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé, la responsable-pays Mali de la Bad, Haly Louise Djoussou-Lorng, et le directeur général de la BDM-SA, Bréhima Amadou Haidara, ont apposé vendredi dernier leurs signatures sur une convention d’accord de crédit. A travers cette convention, la Bad s’engage à octroyer à la BDM-SA une ligne de crédit de 30 millions d’euros, soit 19,7 milliards de F CFA. Dans cet accord, la BDM-SA bénéficie d’une maturité de 8 ans dont 2 ans de différé.

Le choix de la BDM-SA pour la signature de cette convention s’explique par son positionnement stratégique à financer les secteurs clés de développement du Mali. “De par son mandat de banque de développement et le rôle majeur qu’elle joue dans le financement des secteurs stratégiques pour le Mali, la BDM-SA constitue, pour la Bad, un partenaire de choix pour la mise en œuvre de ses politiques de soutien et d’amélioration de l’accès au financement des PME dans le contexte d’un Etat en transition”, a laissé entendre la responsable-pays de la Bad.

Elle a aussi informé que près 85 % de ces fonds déployés seront destinés à financer les PME évoluant dans le secteur de l’agriculture et de l’agro-business. La responsable-pays Mali de la Bad a insisté sur le fait qu’au moins 15 % de la ligne de crédit sera octroyé aux femmes entrepreneures. Cette ligne de crédit sera d’une grande importance sur le plan économique pour le Mali.

“La mise en œuvre des différents sous-projets listés dans le pipeline devrait permettre : la création d’au moins 1000 emplois, la production de 500 logements sociaux, l’aménagement de 1000 hectares de terres agricoles et l’allègement des contraintes financières et l’accès aux ressources longues par des PME et des grandes entreprises financées”, a-t-elle annoncé.

Haly Louise a insisté sur le financement des PME/PMI avec un accent particulier sur l’entreprenariat féminin, le suivi-évaluation des financements octroyés et leurs impacts sur les bénéficiaires et sur l’économie et le respect de la fréquentation de production des rapports et états financiers requis dans la gestion de ces fonds.

Cette ligne de crédit permettra, a déclaré le directeur général de la BDM-SA, de soutenir les efforts de sa banque en faveur de l’épanouissement du secteur privé. Les domaines prioritaires de financement de cette ligne de crédit seront l’agriculture, l’industrie, l’énergie et le social. En finançant ces différents secteurs, ces fonds contribueront à renforcer la croissance économique du Mali et résorber le chômage des jeunes.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct