Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fin des travaux du Forum sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la zone UEMOA, à Ouaga

Ouagadougou, 22 juin (AMAP) Les travaux du Forum sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la zone UEMOA, organisé par le groupement des éditeurs de presse publique en Afrique de l’Ouest (GEPPAO) ont pris fin vendredi à Ouagadougou, sous la présidence du ministre Burkinabè de la Communication, Réné Fulgence Diendinou, représentant le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Le thème retenu pour le forum, faudra t-il le rappeler est : « le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest : entre contraintes sécuritaires et devoirs professionnels».

A l’issue de leurs travaux, les participants ont formulé un certains nombre de recommandations à l’endroit des médias, des gouvernants et des institutions sous régionales.

A l’endroit des médias, ils ont recommandé de Créer des espaces d’information, d’éducation et de sensibilisation sur le vivre ensemble et de travailler à la spécialisation des journalistes  reporters au traitement de l’information sécuritaire ;

Les participants au forum ont recommandé aux gouvernants de faciliter le travail des journalistes en renforçant leur capacité d’intervention sur le terrain  et de développer la confiance en valorisant les médias nationaux et en instaurant un climat de confiance entre les acteurs de la lutte.

Enfin, les participants ont invité les institutions sous régionales  de travailler à renforcer les capacités d’action des journalistes à travers l’équipement et la formation  et de développer avec les membres du GEPPAO des projets et programmes éducatifs dans les domaines de la paix et de la sécurité.

La rencontre de Ouaga s’est également soldée par un appel, intitulé « l’Appel de Ouagadougou » dont la teneur est la suivante :

« Nous participants au Forum du Groupement des Editeurs de Presse Publique de l’Afrique de l’Ouest (GEPPAO) sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la Zone UEMOA, tenue à Ouagadougou les 20 et 21 juin 2019 :

  1. Appelons l’UEMOA et le G5 Sahel à soutenir la formulation de projets éditoriaux sur les questions de paix et de sécurité ; 2. Appelons l’ensemble des médias en particulier ceux membres du GEPPAO, au développement dans leurs colonnes des espaces d’information et d’éducation sur les questions de paix et de sécurité ; 3. Appelons à la mise en place et à la valorisation d’un comité d’experts issu de ce forum, avec consultatif pour nos gouvernants ; 4. Appelons à l’édiction d’une charte d’éthique commune en situation de crise sécuritaire.

Un comité scientifique qui accompagnera la CEDEAO, l’UEMOA et le G5 dans la réflexion et la mise en œuvre des stratégies de communication, d’information et de sensibilisation sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la sous région,  a également été mis en place par le Forum. Il composé d’experts en communication et en sécurité des pays de l’espace UEMOA et du G5.

Dans son discours de clôture, le ministre de la communication, Réné Fulgence Diendinou,   a soutenu que   le parrainage du forum par le président en exercice du G5 Sahel, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré témoigne de l’engagement des gouvernements de cette organisation à apporter le soutien nécessaire aux médias pour mieux bénéficier de leur apport dans cette lutte contre le terrorisme.

Envoyé spécial,

Kader MAIGA

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct