Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Femmes de petite taille: pour des grossesses sûres !

Dans le cadre des activités du 8 Mars, Journée internationale de la femme, l’Association malienne des personnes de petite taille (AMPPT) a organisé une conférence de débat sur le thème : «la santé de la reproduction et la surveillance médicale : cas des femmes de petite taille ». C’était ce samedi 27 mars 2021, à l’hôtel MAEVA Palace. L’ouverture des débats était présidée par le ministre de Santé et des affaires sociales, Dr Fanta SIBY ; en présence du représentant de l’Ambassadeur du Qatar au Mali.

 

Dans son mot de bienvenue, Mme DIARRA Kady BARRY, Présidente de l’AMPPT, a rappelé que chaque année, dans le cadre de la Journée internationale de la femme, son association organise des conférences débats pour sensibiliser et faire des plaidoyers par rapport au développement, à la promotion des femmes de petites taille.
Et cette année, a-t-elle fait savoir, ‘’la santé de la reproduction et la surveillance médicale : cas des femmes de petite taille’’ a été le thème choisi pour sensibiliser les populations par rapport à la santé de reproduction des femmes de petite taille. Car, dit-elle, il a été constaté que les femmes handicapées, de manière générale, et les femmes de petite taille, en particulier, ont des problèmes d’accouchement. « Souvent, il y a des femmes de petite taille qui accouchent sur de nattes, car les matériels d’accouchement ne sont pas accessibles ou adaptés aux handicapés, en général, et particulièrement les femmes de petite taille », a-t-elle déploré.
Pourtant, a-t-elle dénoncé, il y a une loi qui est déjà là, à savoir la loi 0244 qui dit que les femmes handicapées sont égales aux autres femmes en matière de santé de la reproduction. Raison pour laquelle, l’AMPPT, selon sa présidente, a choisi ce thème pour sensibiliser les populations, les autorités ainsi que les partenaires qui accompagnent cette catégorie de personne.
« Oui au droit à la différence et non à l’indifférence ; petite taille, mais grande âme », a clamé Mme DIARRA Kady BARRY.
Le Dr Djibril Ba Sall, a souligné que les femmes de petite taille sont confrontées à des difficultés d’accès à certains types de services de santé. De son avis, le suivi de la grossesse chez ces personnes est un suivi très rapproché. Et cela, en raison de la spécificité au niveau de la taille. Il y aussi des difficultés en termes d’accès aux tables de consultation. « Il y a certains équipements qui ne sont pas très adaptés. Tout en offrant des services, c’est de permettre à ces femmes de garder leur dignité. Aussi, il y a la problématique de leur accès à l’information, à l’éducation par rapport à la santé de la reproduction en tant que droits humains », a-t-il expliqué.
Pour sa part, le ministre de la santé a salué l’initiative de l’AMPPT d’engager les débats autour de cette problématique. De son avis, les débats du genre permettront de lever les tabous, les préjugés et éclairer la lanternes des participantes et des populations sur la sexualité et la santé de la reproduction chez les personnes de petite taille.
En matière de défense et de promotion des droits de personnes handicapées, elle a souligné que les plus hautes autorités ne sont pas en reste. A ce niveau, elle a cité la loi 044 de juin 2002 relative à la santé de la reproduction. Aussi, a-t-elle fait savoir, la Convention relative aux droits des personnes handicapées que notre pays a déjà ratifiée passera bientôt en conseil des ministres.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : INFO-MATIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct