Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

En hommage à Feu Djibril N Keïta et feue Assétou Samaké : Karan a vibré au rythme de TOP ETOILES de l’ORTM !

Ce 10  mars 2022,  dans le  cadre  de la Journée Internationale de la Femme, la mairie de Karan et l’ONG ASSO+  ont invité l’émission TOP Etoiles à se produire dans la cour de l’école fondamentale de Karan. L’objectif était,  avant tout,  de rendre Hommage au  maire Djibril Naman Keïta et son  épouse Assétou Samaké dite « Assou »,  décédés  respectivement le 25  novembre et le 1er décembre 2020. Cette  cérémonie  commémorative  avait comme parrain, Boubacar Bamba  Keïta dit Nayidabou, président du Conseil de Cercle de Kangaba.  Adja Dubafing  Keïta  en était la marraine, Présidente des femmes de Karan.  La célèbre cantatrice Saramba Kouyaté était l’invitée  principale  du TOP ETOILES de Karan.  La Société Industrielle Karan Eau et la Boulangerie  moderne de Karan,  les sponsors,  ont voulu, par cet évènement, mettre  «  La culture au service du Développement socioéconomique de la Commune Urbaine de Kara ».

Toute la fratrie Naman Keïta, en l’occurrence Seydou Naman, Mamadou Naman (ancien Directeur National des Routes), Bourama Naman, était au rendez-vous pour rendre hommage à leur frère ainé  Djibril et son épouse, rappelés à Dieu. Leurs oncles, tantes, épouses et époux  s’étaient associés à la cérémonie d’hommage. De même que leurs amis et alliés.  Des personnalités sociopolitiques ont fait le déplacement à Karan. Dont la cour de l’école  fondamentale a fait le plein ce 08 mars 2022. Mais visiblement, ce sont  les femmes  de la commune  de Karan qui sont  sorties majoritairement   pour rendre cet hommage mérité aux  deux illustres défunts,  à  travers  ce TOP ETOILES de l’ORTM.  En début de cérémonie, une minute de silence a été observée en la  mémoire de Djibi et Assou. Que leurs âmes reposent dans le paradis !

Des présences remarquables  à ce TOP Etoiles de Karan : Le Grand artiste-musicien Abdoulaye Diabaté  de Koutiala qui n’est plus à présenter; la diva Ami Koïta de Badougou Djoliba (elle a répété sur scène son célèbre morceau musical « Djibi Nana » ; le virtuose de la chanson poular, Alou Sam ; la grande comédienne Lala Drabo de l’ORTM, communément connu sous le sobriquet de « Fimani ». L’ex présentateur-vedette de l’émission « Musique du Terroir »  de l’ORTM, Mory Soumano,  n’a pas manqué l’évènement festif de Karan. D’ailleurs, on le voyait  conseiller discrètement les jeunes techniciens.

En fin de cérémonie, les organisatrices : la Mairie de Karan et l’ONG ASSO+, visiblement satisfaites,  ont vivement remercié  les populations de Karan et tous les invités pour avoir honoré, par leur présence massive, la mémoire des illustres disparus.  Au-delà de son aspect réjouissance, elles estiment que l’organisation de TOP ETOILES de l’ORTM à Karan (pour  rappeler la   célébration de  la Journée Internationale de la  Femme (08 mars) dont feue  Assétou  et son époux  le  Maire feu Djibril Naman  avaient l’habitude de faire , tous les ans,  avec  les femmes de la Commune urbaine)  était la meilleure façon de les  rendre hommage.   Aussi, la Mairie et l’ONG ASSO+ considèrent  que c’était un devoir de mémoire pour elles de  rappeler aux femmes de la commune urbaine de Karan, à travers cet évènement festif,  toutes les œuvres  socioéconomiques de développement  auxquelles  les deux illustres disparus  ont inlassablement œuvrer. Vivement le  prochain TOP ETOILES à Karan !

Gaoussou Madani Traoré

Envoyé spécial à Karan

A propos de la Commune Urbaine de Karan ?

(Encadré)

A propos de Karan ?

Karan est une Commune urbaine composée de 64 campements. Elle est essentiellement habitée par des populations mandingues mais on y retrouve toutes les ethnies du Mali. Ses activités principales sont l’agriculture et l’orpaillage. Distante de moins de 100 km de Bamako, on peut rejoindre Karan par la route nationale qui passe par Siby, Narena, Kourémalé (frontière guinéenne). De même que par celle passant Badougou Djoliba, Bangoumana, Kangaba, Dioulafoundo (frontière guinéenne).

À l’origine, l’ère de « Kuru kan Ka Fuga » (XIIIe siècle), Karan est  occupée par des clans de patronymes Doumbia et Traoré. Des chasseurs du Clan des Keita sont venus s’y installés  auprès des premiers habitants. Par la suite, les trois patronymes : Doumbia, Traoré et Keita se nouèrent une alliance de mariage et ont convenu en toute intelligence de  confier la Chefferie aux Keïta. Ainsi, selon la tradition du Mandé, la Chefferie de Karan est exercée par le plus âgé de la lignée des pères du Clan des Keita.

De sa création au jour d’aujourd’hui, Karan est à son 37è Chef de village, Yamoudou Keïta,  intronisé le 19 janvier 2020.  Il succède  à Noumoumorydjan Keïta, 36è Chef  de village décédé à l’âge de 115 ans, le 09 juin 2019. Feu Djibril Naman Keita (ancien DAF de Dakar-Bamako-Ferroviaire)  était  l’édile  arc-en-ciel (élu sur liste unique consensuelle) de la Commune urbaine de Karan. Il est remplacé par  l’actuel maire,  Fadjimba Keïta, archiviste de son Etat.  Karan, c’est, entre autres, le village d’origine de : Mamadou Naman Keïta (ancien Directeur National des Routes),  la vedette internationale de football, Seydou Blen  Keïta et du Donsoba Tobri Keïta.

Source: Le Pélican

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct