Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Employabilité des diplômés : le partenariat incontournable entre les universités et les entreprises

Afin de contribuer à l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes diplômés, la direction régionale Afrique de l’Ouest de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) soutient les institutions membres pour la mise en place et le renforcement d’institutions régulières de concertation avec les acteurs socio-économiques et professionnels.

A cet effet, un appel à projets relatif à la mise en place d’organes consultatifs par les universités a été publié. L’instance dénommée « Bureau de liaison Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) et les milieux socio-économiques et professionnels» a été retenue par la Commission régionale d’experts lors de sa deuxième session statutaire tenue en décembre 2018. Objectif général du bureau de liaison : améliorer la professionnalisation et l’employabilité des étudiants et des jeunes diplômés. L’USJPB, en partenariat avec l’AUF, a tenu du 1er au 3 juillet 2019, dans ses locaux, sur la colline de Badalabougou, un atelier de mise en place d’un Bureau de liaison entre l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako et les milieux socio-économiques et professionnels. L’ouverture des travaux, présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Mahamadou Famanta, s’est déroulée en présence de la présidente du Conseil de l’USJPB Mme Diarra Fatoumata Dembélé et de nombreux enseignants.
Ce Bureau de liaison entre l’USJPB et l’AUF expliqué le recteur de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako Pr Moussa Djiré se veut un cadre de concertation permanent entre l’Université et le monde socio-économique et professionnel. Du côté de l’USJPB, il vise à intégrer les besoins des entreprises pour les transformer en sujets de recherche, à mettre l’accent sur le mérite des chercheurs, encourager la recherche de solutions africaines aux problèmes africains (mémoires, thèmes, articles, conférences axés sur les problèmes concrets de la société). Le bureau oriente aussi l’éducation vers l’entrepeneuriaship, développe le système de stages des étudiants dans les secteurs public et privé, participe à l’élaboration des offres de formation et à l’enseignement. Il accueille enfin les stagiaires, les enseignants en détachement et accepte d’embaucher les diplômés du côté du monde socio-économique et professionnel, a précisé le recteur de l’USJPB, Pr Moussa Djiré a par ailleurs souhaité l’accompagnement du département de tutelle en termes de soutien, d’encouragement à la mise en place d’un cadre de concertation permanent, de création d’un cadre législatif et réglementaire approprié pour la réalisation de leur projet commun. Il a aussi plaidé pour l’allocation d’un budget conséquent à la recherche scientifique, l’utilisation et la vulgarisation des résultats de la recherche pour le Bureau de liaison. Le projet se justifie par le besoin de mettre en œuvre les conventions de partenariat entre l’USJPB ses partenaires dont l’AUF, le Conseil national du patronat du Mali (CNPM), la Coordination nationale des organisations paysannes du Mali (CNOP) et Toguna Industries SA.
Le chargé de programmes et de partenariat au CNPM, Abdoulaye Traoré, a soutenu que les partenariats entre universités publiques et milieux socio-économiques et professionnels riment avec le Bureau de liaison. La mise en place de ce Bureau, dira-t-il permettra de créer un cadre permanent d’échanges d’expériences et de compétences entre l’USJPB et ses partenaires. Abdoulaye Traoré a révélé que 500 étudiants et jeunes les plus méritants bénéficieront du fonctionnement de la politique d’emploi des partenaires tout en accordant une attention particulière aux filles. Le CNPM recommande à l’USJPB d’adapter son programme de formation aux besoins des entreprises afin qu’il contribue à l’employabilité.
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a souligné que l’atelier s’inscrit dans le cadre de la construction d’une dynamique qui mobilise tous les acteurs économiques et institutionnels issus du secteur public, de l’entreprise, de la recherche, de l’enseignement et de la société civile. « A travers le partenariat entre l’USJPB et le Conseil national du patronat du Mali nous répondons à une exigence du système Licence-Master-Doctorat (LMD). Le LMD voudrait que le partenariat académie-milieux socio-économique et professionnels se reflète dans les contenus des programmes et des examens dans les formations des formateurs, le renforcement des collaborations entre écoles, apprenants et entreprises, les fournitures d’équipements et l’appui à l’insertion des jeunes », a expliqué Pr Mahamadou Famanta.
Sidi Y WAGUé

Source: L’ Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct