Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

El Hadj Baba Haïdara dit Sandy de l’UM-RDA à propos de la transition : «Les deux préoccupations majeures restent la paix, la réconciliation et l’organisation réussie d’élections propres »

C’est à travers la présentation de vœux à la presse que le parti UM-RDA (Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africaine Faso Jigi) a procédé, le mercredi 20 janvier 2021, à sa rentrée politique. Au cours de cette cérémonie de présentation de vœux tenue au siège du parti à Bamako, le président de l’UM-RDA FASO JIGI, El Hadj Baba Haïdara dit Sandy, a invité les autorités de la transition à respecter le délai de 18 mois. «Notre souhait est que les autorités de cette période charnière respectent le souhait des Maliens : la durée de 18 mois fixée… Les deux préoccupations majeures restent la paix et la réconciliation des populations maliennes d’une part et la deuxième l’organisation réussie d’élections propres et acceptées des Maliens d’autre part », a déclaré Sandy.

 « Cette cérémonie qui prend l’allure d’une rentrée politique est voulue à cette date pour célébrer notre armée nationale, une armée créée en 1961 pour renforcer l’indépendance de la nouvelle nation malienne. Les militantes et militants de l’UM-RDA seront prêts avant la fin de la transition pour préparer, avec méthode et avec l’ambition d’un parti appelé à jouer un rôle fondamental et de premier plan dans la gestion de notre pays », a souligné le président de l’UM-RDA FASO JIGI, El Hadj Baba Haïdara dit Sandy. Dans cette période de transition issue des évènements des mois troubles de juin, juillet et août 2020, dit-il, le parti UM-RDA s’engagera à se consolider et se renforcer par les réponses favorables en cours. Il a signalé que l’UM-RDA tiendra bientôt sa conférence nationale statutaire. « Notre souhait est que les autorités de cette période charnière respectent le souhait des Maliens : la durée de 18 mois fixée. L’UM RDA apporte son soutien à la transition et souhaite que les organes issus de la charte de la transition réussissent la mission qui leur est confiée en évitant tout ce qu’il est impossible de réaliser. Les deux préoccupations majeures restent la paix et la réconciliation des populations maliennes d’une part et la deuxième, l’organisation réussie d’élections propres et acceptées des Maliens d’autre part », a déclaré le président de l’UM-RDA FASO JIGI, El Hadj Baba Haïdara dit Sandy. Par ailleurs, il a souhaité l’éradication totale de cette maladie à coronavirus. Répondant aux questions des journalistes, le président de l’UM-RDA FASO JIGI, El Hadj Baba Haïdara dit Sandy a mis l’accent sur les arrestations récentes de personnalités civiles pour « complot contre le gouvernement ». Sur ce sujet, Sandy dit avoir confiance à la justice malienne. « Dans une période où nous cherchons le changement, nous pensons que les autorités de la transition doivent amener quelques chose qui doit désormais apporter la confiance au peuple : une saine justice », a-t-il dit. En outre, par la voix de Baba Haïdara dit Sandy, l’UM-RDA réclame le Mali libre et protéger par sa propre armée. Selon lui, la transition est encore en train de chercher la voie. « Pour le moment, le bilan reste mitigé en ce sens qu’il n’ ya pas eu de mission pertinente donnée à la transition qui ai eu un résultat visible », a-t-il dit. Enfin, il a souhaité une bonne et heureuse année 2021 à tout le monde.

Aguibou Sogodogo 

Source: Le Républicain- Mali

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct