Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Education : zoom sur le promoteur des établissements « LA CHAÎNE GRISE »

Votre hebdomadaire, L’Enquêteur fait un clin d’œil au Dr Issa Paul Diallo, promoteur des écoles et centres de formation « La Chaîne Grise ». Un groupe privé de référence et pionnier dans le secteur de l’éducation au Mali et du management. Ici, le Dr Diallo revient sur l’histoire et le contexte de la création du groupe qui compte aujourd’hui plusieurs dizaine d’établissements à Bamako, Sikasso, Ségou, Koutiala et Bougouni et sur les défis qui l’attendent.

Qui êtes-vous ?

Je suis Docteur Issa Paul Diallo. Né en 1946 à Sikasso. J’ai fait l’école primaire catholique de Sikasso en 1954. Le secondaire catholique en 1957. Le Lycée Askia Mohamed de Bamako en 1960. J’ai obtenu le Diplôme de la médecine générale en Algérie et en France. J’ai travaillé en France pendant des années avant de rentrer au bercail et servir à l’hôpital Gabriel Touré. J’ai ensuite été nommé Directeur de l’ESS de Bamako. En 1992, j’ai créé mes Ecoles de Santé à Bamako, à Sikasso, à Bougouni et à Ségou. Ces écoles spécialisées ont été suivies de l’institut de formation professionnelle de Sikasso, de lycées généraux à Bamako, à Sikasso, à Bougouni et à Ségou. Ensuite, des écoles agro-sylvo-pastorales. Le groupe compte aujourd’hui une école fondamentale constituée d’un 1er cycle et d’un 2nd cycle.

Comment fonctionne le groupe La Chaîne grise ?

Créée en 1992, la Chaine grise est dotée d’une Direction générale avec un Directeur Général et d’un adjoint, des proviseurs, des Censeurs, des surveillants, etc. Aussi dans son organigramme existe une comptabilité, une caisse. L’école a ses secrétariats à Bamako et dans des localités comme Sikasso, Bougouni et Ségou. Ces centres sont entre autres le lycée Père Jean Marie de Bengy, l’Ecole de Formation des Techniciens Socio-Sanitaire (EFTSS), Bâtisse Mama Poline Berthé, l’institut de formation technique et pratique (IFTP), Bâtisse Paul Diallo, l’Ecole Agro-Sylvo-Pastorale (EASPS), Bâtisse Oumou Momo Cissé, l’école fondamentale 1er cycle et 2ème cycle Bâtisse Dr Issa Paul Diallo et une cantine Scolaire. Certains de ces centres sont dotés d’espaces de détente et de terrains de sport (Football et Basket). Avec des tels équipements, la chaîne grise est une référence au Mali. D’où sa devise : Rigueur – Discipline – Travail.

Quelles sont les grandes réalisations du groupe ?

La réalisation de l’université de Sikasso sera bientôt accompagnée par le complexe scolaire de la chaîne grise. La réalisation d’une nouvelle école de formation agro-sylvo-pastorale à Sikasso et à Bougouni et la réalisation de l’école fondamentale premier cycle et deuxième cycle.

Quels sont les défis à relever ?

La formation Technique et professionnelle donnera plus de perspective d’emplois pour les jeunes. L’instauration de l’éducation de qualité pour tous et le recrutement d’enseignants permanents et expérimentés, la réduction des perturbations et des grèves des élevés et enseignants au cours de l’année scolaire.

Quel est votre appel ou message ?

L’éducation est la base de toute réussite. Ensemble, cultivons l’excellence à l’école. Gouvernement, parents d’élèves, enseignants…, donnons-nous la main pour l’essor de l’éducation au Mali. Alors votre avenir passe par la chaîne grise.

La Rédaction

Source: L’Enquêteur

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct