Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye De nombreux projets initiés par l’ancien Directeur pour le développement de l’établissement

Cela fait quelques jours que le nouveau Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako, le Colonel-major Mody Béréthé est aux commandes. Nombreux sont les observateurs qui ne doutent pas du fait qu’il va réussir sa mission, car bénéficiant de nombreux projets initiés par son prédécesseur le Général de brigade Cheick Fanta Mady Dembélé.

 

Le dernier, diplômé de la prestigieuse Ecole militaire de Sain-Cyr n’aura passé qu’un an à la tête de cet établissement, mais il est parti en laissant un bilan élogieux. En effet, de nombreux partenaires, qui avaient diminué, voire gelé leur contribution pour le développement de l’Ecole de Maintien de la Paix, Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) sont revenus en force. C’est grâce à ce retour des partenaires que l’établissement a même commencé à dispenser des formations sur de nouveaux modules. Grâce à ces partenaires, remobilisés par l’ancien Directeur, le budget de l’EMP-ABB est fixé à près de 100 millions de FCFA pour 2020.

Parmi ces partenaires qui ont décidé de revoir à la hausse leur contribution à cet établissement, on  peut citer le Canada. L’Allemagne, en plus de son apport habituel, a accordé à l’établissement un financement additionnel de 250 millions de FCFA, sur 3 ans. Le Japon, qui est déjà dans la liste des partenaires, accordera une contribution supplémentaire d’1 milliard et demi FCFA, rien que pour cette année. Un montant destiné à l’achat de véhicules de service qui seront bientôt livrés. Outre cette contribution, le Japon va également mettre à la disposition des FAMA près de 60 millions de FCFA pour leur formation. Le Royaume-Uni aussi a décidé d’accorder un financement additionnel d’environ 35.000 euros pour l’Ecole.

Tous ces engagements financiers ont pu être décrochés grâce à l’ancien Directeur, Général de Brigade Cheick Fanta Mady Dembélé, qui a déjà fait ses preuves au niveau de grandes institutions comme l’ONU et l’UA.

De son passage à l’Ecole de Maintien de la Paix, on retiendra aussi la tenue, le 12 novembre 2018, de la conférence de haut niveau sur le renforcement de l’efficacité des opérations de soutien à la paix, mandatées et autorisées par l’Union Africaine (UA) à travers le Fonds de la paix. Une rencontre qui a mobilisé de grandes personnalités, à l’image de Dr. Donald Kaberuka, représentant de haut niveau de l’UA pour le financement de l’UA et le Fonds pour la paix, Mme Bintou Kéita, sous Secrétaire générale pour les Opérations au département des Opérations de maintien de la paix des Nations Unies…

Malgré son départ de l’établissement, il avait réussi à mobiliser d’autres partenaires pour la tenue de rencontres aussi prestigieuses que la précédente.

Massiré DIOP

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct