Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Dialogue national inclusif : Le nouvel élan de notre processus démocratique

Du 14 au 22 décembre, les Maliens ont posé un diagnostic rigoureux des problèmes
auxquels le pays est confronté pour tracer les contours d’une nouvelle ère. Les résolutions et recommandations, issues des discussions, serviront de ressorts pour surmonter les difficultés qui entravent la stabilité et le développement de notre pays

Sans conteste, le Dialogue national inclusif aura tenu toutes ses promesses. «Oui, je suis fier des rapports qui m’ont été faits de vos travaux», s’est réjoui le président de la République qui a présidé, hier au Palais de la culture, la clôture des travaux. C’est à 10 heures 20 minutes que le président Ibrahim Boubacar Keïta a fait son entrée dans la salle, précédé quelques minutes plutôt par l’ancien président Amadou Toumani Touré et le Premier ministre Dr Boubou Cissé. Dans la salle Bazoumana Sissoko, il y avait également des chefs d’institutions de la République, des membres du gouvernement, des diplomates… Tous ont tenu d’être présents à cet événement de haute portée.
L’assistance a d’abord pris connaissance des quatre résolutions qui ont sanctionné la rencontre. Des résolutions issues d’âpres discussions sur les questions relatives à la paix, la sécurité, la cohésion sociale, la politique et institutionnelle, la gouvernance, l’économie et les finances, la culture, la jeunesse et le sport. «Au cours des débats, les interventions ont été souvent passionnées, parfois mêmes rudes ;  mais elles ont été toujours empreintes d’un attachement viscéral au pays», a témoigné, au nom des facilitateurs, Baba Akhib Haïdara.

Les participants au Dialogue ont, en effet, dégagé des recommandations articulées suivant ce chronogramme : le court terme (immédiat), le moyen terme (3 à 5ans) et le long terme (5 à 10 ans et plus). Au sortir de cette rencontre, les facilitateurs sont persuadés que le peuple malien fonde un grand espoir dans les conclusions qui en sont sorties. «La Nation et ses dirigeants se doivent de transformer l’essai», exhortera Cheick Sidi Diarra, président du Comité national d’organisation.
Un Mécanisme indépendant de suivi-évaluation sera mis en place pour la mise en œuvre des conclusions de ce Dialogue. Il s’agira, selon l’expert Nouhoum Sankaré, d’une structure légère placée auprès du président de la République pour l’assister dans l’orientation, la coordination et le pilotage de l’exécution des résolutions et recommandations. «La durée de vie de ce Mécanisme, qui pourrait prendre la forme d’un comité indépendant, va au-delà des mandats politiques électifs actuels», a-t-il précisé.
Le président de la République a renouvelé sa confiance au Triumvirat pour le suivi de la mise en œuvre des recommandations. Pour cela, il a leur demandé de s’entourer des cadres à l’expertise avérée pour conduire les thématiques dessinées. Ibrahim Boubacar Keïta a également promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que les recommandations validées soient appliquées et leur mise en œuvre attestée par les mécanismes de suivi.

En droite ligne de la tradition de gratitude et d’humilité qui définit le Mali, le président Keïta a rendu un hommage appuyé à tous ceux qui eurent en charge les destinées du pays. À commencer par l’ancien président Amadou Toumani Touré, «un fils prestigieux et valeureux du pays» qui regagne son pays après un exil de sept ans. «Le Mali a besoin de lui et le Mali le mettra en mission», a annoncé le chef de l’État, qui a aussi rendu hommage au président Alpha Oumar Konaré, son «compagnon d’un temps qui fut de lourds défis». Parlant du général Moussa Traoré, le chef de l’État a témoigné que ses conseils ne lui ont jamais fait défaut. Idem pour le Pr Dioncounda Traoré qui a eu à «gouverner à un moment où l’on ne se bousculait pas au portillon». Dans le même esprit, il a exprimé une pensée sincère pour Modibo Kéita et ses compagnons, dont la force morale doit rester la boussole du Mali nouveau (voir le texte intégral du discours en page 4).

Issa DEMBÉLÉ

Source: Journal l’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct