Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Délégation de l’ASECNA Mali : Beaucoup de bruits autour d’un appel d’offres

L’attribution des contrats de gardiennage et de nettoyage suite à un appel d’offre lancé par la délégation de l’Asecna suscite l’indignation et la colère chez certaines sociétés de gardiennage et de nettoyage qui y ont pris part. Ces sociétés soupçonnent la délégation de l’Asecna d’attribution arbitraire des contrats à des proches ou collègues politiques du Délégué. Pour ce faire, elles entendent porter l’affaire au plus haut niveau de la hiérarchie de l’Asecna.

En mars dernier dernier, la délégation de l’Asecna du Mali a lancé un appel d’offre pour le gardiennage, le nettoyage de ses locaux et l’entretien d’espaces verts. 4 Sociétés avaient postulé pour le gardiennage et d’autres sociétés ont postulé en même temps pour le gardiennage et le nettoyage. L’ouverture des plis a eu lieu en février dernier au siège de la délégation.

A la surprise générale de nombre de soumissionnaires à cet appel d’offre, tous les contrats ou presque ont été attribués à des sociétés qui ne répondent pas, selon eux, aux critères. Ce qui fait dire à plus d’un que les marchés n’ont pas été attribués dans les règles de l’art.

Les plaignants ne comprennent pas du tout le fait que tous les contrats aient été attribués aux sociétés présentant des offres financières plus élevées au détriment de celles qui ont présenté des moins élevées. Cette attribution des marchés jugée arbitraire par certaines sociétés intervient à un contexte financier difficile. Surtout une note publiée depuis la structure mère à Dakar et rendue publique, ordonne aux délégations de l’Asecna à revoir à la baisse, les dépenses et surtout celles inhérentes aux contrats de gardiennage et de nettoyage. Il nous est revenu qu’il y avait un écart de 12 millions CFA entre la société qui a été retenue pour les lots de gardiennage et les autres sociétés moins disant.

A ce jour, à l’exception des sociétés qui ont bénéficié des contrats, les autres sociétés soumissionnaires ne sont pas informées, du moins officiellement, de l’issue de l’appel d’offre par la délégation de l’Asecna. Et cela prouve à suffisance que la Délégation de l’Asecna tente de cacher quelque chose dans cette affaire.

«C’est un constat, dès son arrivée à la tête de la structure, le nouveau Délégué de l’Asecna est en train de donner la part belle aux sociétés de ses parents et ses camarades politiques au détriment des sociétés qui répondent aux critères. Avant son arrivée, les appels d’offres s’y passaient sans murmures. Mais le comportement de ce nouveau patron a déjà créé la frustration chez nombre des sociétés partenaires de la Délégation de l’Asecna. Toute chose qui peut se révéler dangereux pour cette structure stratégique », a laissé entendre le responsable d’une société soumissionnaire évincée.

Pour plus de clarté sur cette affaire, les plaignants s’organisent pour porter l’affaire à la connaissance des autorités de Dakar.

Nous y reviendrons…

A. Berthé

Source : Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct