Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise au Mali : IBK fixe la feuille de route du gouvernement

Alors que le mouvement de contestation appelle à une nouvelle manifestation la semaine prochaine, le président malien a demandé à son Premier ministre, à la tête d’un cabinet restreint, de travailler à « créer des conditions propices » à la formation d’un futur gouvernement d’union nationale.

L’équipe est restreinte, et la mission ardue. Les six membres du nouveau cabinet restreint du Premier ministre Boubou Cissé ont tenu leur premier Conseil des ministres ce jeudi 6 août à Koulouba. Ils y ont reçu la feuille de route fixée par le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), avec un objectif prioritaire : parvenir rapidement à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale incluant des membres du Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5 – RFP).

En premier lieu, IBK demandé à ses ministres de « travailler au retour de la normalité, de la concorde et de la paix sociale » dans le but de « créer des conditions propices » à la formation de ce futur gouvernement.

Le cabinet de Boubou Cissé est également chargé de « diligenter une enquête minutieuse et crédible sur les pertes en vies humaines ainsi que sur les atteintes aux biens publics et privés à Bamako, Kayes et Sikasso », en référence aux troubles liés aux manifestations anti-IBK du 10 et 11 juillet dernier, qui avaient fait au moins onze morts et des dizaines de blessés.

Autres priorités du gouvernement : faciliter la mise en œuvre des recommandations du dialogue national et l’indemnisation des victimes de la crise que connaît le Mali ; et œuvrer à l’application de l’article 39 du statut des enseignants, au cœur d’une crise intense entre l’exécutif et les enseignants.

Source: jeuneafrique
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct