Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Covid-19: Kenyatta invite les pays africains à coopérer dans la lutte

Le président Uhuru Kenyatta a appelé mercredi les pays africains à renforcer leur collaboration dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, prônant le partage d’informations et la mutualisation des moyens d’intervention.S’exprimant lors d’une réunion virtuelle du Bureau de l’Assemblée de l’Union africaine avec les présidents des communautés économiques régionales (CER), le chef d’Etat kenyan a d’abord exprimé son appréciation du soutien de la communauté internationale à l’Afrique, avant de souligner la nécessité pour le continent de se mobiliser contre cette maladie. Pour lui, l’unité garantira de meilleurs résultats.

 

« Je veux dire que nous devons être capables de travailler ensemble et de mettre en commun les faibles ressources dont nous disposons et de montrer que nous sommes également capables de nous unir pour vaincre ce virus », a déclaré le président kenyan, notant que le Covid-19 continue de frapper de plein fouet le monde et n’épargne pas les plus riches.

« Nous sommes confrontés à des contraintes financières, matérielles et structurelles. Cependant, nous devons également faire face à la réalité selon laquelle les ressources sont limitées partout et même les pays les plus riches luttent aujourd’hui à la suite de cette pandémie mondiale. Par conséquent, je suis très encouragé par ce que nous faisons pour nous-mêmes sur le continent », a dit Uhuru Kenyatta dans un communiqué publié jeudi à Nairobi.

Les pays du continent, avec à leur tête l’Afrique du Sud et l’Egypte, ont promis 61 millions de dollars pour lutter contre le Covid-19. Mais Kenyatta a insisté sur la nécessité d’encourager les pays africains à sortir les moyens financiers pour intensifier la riposte continentale.

« Alors que nous menons la lutte contre cette pandémie qui continue de représenter une menace existentielle pour bon nombre de nos pays, je pense également qu’il y a des signes encourageants si nous continuons de maintenir le cap, de rester concentrés, vigilants et, plus important encore, disciplinés », a-t-il ajouté.

En outre, le dirigeant kenyan a dit sa préoccupation au sujet de l’augmentation des infections de manière quotidienne, notant que dix pays en Afrique comptent plus d’un millier de cas et trois ayant franchi la barre des 4000.

Il a ainsi exhorté les pays à intensifier les actions visant à contenir la propagation de cette maladie respiratoire en augmentant les tests et en renforçant les mesures de surveillance.

Journal du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct