Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coupe d’Afrique des Nations 2019 : le Maroc termine premier du groupe, la Côte d’Ivoire obtient son ticket pour les huitièmes

Sans trop de surprise, les Marocains ont terminé en tête du groupe D après ce succès 1-0 face à l’Afrique du Sud. La Côte d’Ivoire valide elle aussi son passage en huitièmes suite à sa victoire facile face à la Namibie (4-1).

La troisième et dernière journée de ce groupe D de la CAN 2019 se disputait cet après-midi en Egypte. Et il y avait du suspense, avec cette deuxième place à prendre. Le Maroc avait déjà scellé son passage en huitièmes de finale après avoir battu la Côte d’Ivoire (1-0), et un match nul suffisait aux Lions de l’Atlas pour s’assurer de terminer à la tête de la poule. En face, une équipe sud-africaine qui jouait sa survie dans la compétition. Hervé Renard ne faisait d’ailleurs pas tourner, et le quatuor Hakim Ziyech, Younes Belhanda, Nordin Amrabat et Youssef En-Nesyri était présent au coup d’envoi. Au final, les Marocains ont attendu la toute fin de rencontre pour prendre les trois points et signer un parcours parfait (1-0).

Les Lions de l’Atlas prenaient le contrôle du ballon très rapidement, face à des Bafana Bafana très regroupés derrière. Ils avaient cependant du mal à concrétiser leur domination, et seul Belhanda, sur cette tentative lointaine, arrivait à créer un peu de danger (19e). Face à un bloc bien en place, le Maroc avait du mal. Côté sud-africain, seul Percy Tau a inquiété Bounou (34e). Il y avait beaucoup de déchet technique, et ce score faisait les affaires des deux formations, puisque les Bafana Bafana avait la possibilité de finir parmi les meilleurs troisièmes. Achraf Hakimi écrasait cependant un missile sur la barre (64e), alors que Youssef En-Nesyri ratait une bien belle occasion (68e). C’est Boussoufa, en fin de partie, qui permettait aux Marocains de signer le 3/3 après un bon centre d’Hakimi (0-1, 90e). L’Afrique du Sud devra attendre de voir si elle peut se qualifier en meilleur troisième, mais ça s’annonce compliqué avec trois petits points…

Les Ivoiriens ont évité un nouveau fiasco

Dans l’autre match du groupe, la Côte d’Ivoire n’avait pas le droit à l’erreur. Face à une faible équipe de Namibie, qui a obtenu son ticket pour la compétition de façon miraculeuse, les Elephants étaient logiquement favoris et ne voulaient surtout pas reproduire cet échec de 2017. Ibrahim Kamara sortait donc l’artillerie lourde, et Wilfried Zaha, Max-Alain Gradel, Franck Kessié ou encore Wilfried Bony étaient présents sur la pelouse. Nicolas Pepe démarrait lui sur le banc, comme Maxwel Cornet. Les Ivoiriens ont facilement disposé de leur adversaire sur le score de 4-1.

Dans les premiers instants de la partie, c’est pourtant bien la Namibie qui s’offrait les situations les plus dangereuses. Sylvain Gbohou devait ainsi sortir une belle parade sur cette frappe de Shalulile (25e). Mais peu à peu, les Ivoiriens prenaient le dessus, et Gradel allait ouvrir le score d’une belle reprise de volée devant le portier rival (0-1, 39e). Au retour des vestiaires, les Ivoiriens voulaient plier la rencontre rapidement, et c’est Serey Dié qui allait faire le break (0-2, 58. L’expérimenté milieu de terrain faisait trembler les filets namibiens d’une lourde frappe lointaine, déviée par un rival. La Namibie parvenait tout de même à réduire l’écart d’un joli plat du pied (1-2, 71e), mais Zaha, servi par Kessié, redonnait deux buts d’avance aux siens (1-3, 84e). Cornet pliait définitivement le match (1-4, 89e). La Côte d’Ivoire verra les huitièmes !

Source: www.footmercato.net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct