Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

[CONTRIBUTION] APAISEMENT DU CLIMAT SOCIAL PRE-ELECTORAL AU MALI . Le gouvernement va encadrer la marche du 8 juin 2018

« Dans la matinée du 7 juin 2018, grâce à une médiation de bons offices de la MINUSMA, de MISAHEL, le gouvernement malien, en procédant à une analyse succincte de la situation sécuritaire différente de celle du 2 juin 2018 en rapport à la marche de protestation de l’opposition politique, a autorisé la marche pacifique de l’opposition prévue demain 8 juin 2018. Vu donc l’engagement des organisateurs de cette marche à marcher sans aucun cas d’incident, le gouvernement du Mali va assurer l’encadrement de la marche sur son itinéraire » a signalé un organisateur de la marche du côté de l’opposition politique.

Selon un participant à la rencontre, l’opposition politique malienne s’est engagée ce matin du 7 juin 2018, à marcher vendredi 8 juin 2018, sans incident.

De l’avis d’un participant à la rencontre, avec l’autorisation de la marche par le gouverneur du district et à la suite de ses échanges avec les organisateurs de la marche de l’opposition et celle des jeunes qui voulaient manifester à la même date, la même heure, sur le même itinéraire pour apporter leur soutien aux instituons de la République, dans le souci d’éviter les risques élevés d’affrontement entre les deux groupes de marcheurs et ne préserver que l’apaisement du climat social en ce moment, le gouverneur du District a demandé aux jeunes de différer leur marche du 8 juin 2018 à une date ultérieure.

Sur son mur Facebook, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, avait déclaré en fin de matinée ce qui suit : « Dans le cadre du dialogue politique, j’ai reçu ce matin, 7 juin 2018, une délégation de la classe politique comprenant le président du RPM, Dr. Bokary Tereta, le président de l’APR, M.Oumar Ibrahim Toure ( tous deux de la majorité), le président de l’URD, Chef de file de l’Opposition Politique, l’honorable Soumaïla Cisse, le président de l’ADP-Maliba, l’honorable Amadou Thiam et M.Mohamed Aly Bathily du Mouvement Appel du Mali ( tous les trois de l’opposition). La rencontre s’est déroulée en présence de M. Mahamat Saleh Annadif, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali, Chef de la Minusma et de M.Pierre Buyoya, Haut Représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel. Nous avons discuté de la situation politique dans un esprit républicain et une atmosphère de courtoisie ».

Sibiri SAMAKE

icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct