Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

COMMUNIQUE DE PRESSE : L’EXPLOITATION DE LA MINE SOUTERRAINE BAT TOUS LES RECORDS PENDANT QUE KIBALI CONTINUE À LIVRER DES RÉSULTATS CONCRETS

Kinshasa, République Démocratique du Congo – le 23 octobre 2019 – Barrick Gold Corporation (NYSE:GOLD) (TSX:ABX) –   L’exploitation souterraine et la descenderie verticale de la mine d’or de Kibali ont battus des nouveaux records de production minière au troisième trimestre. Ceci permet à la mine d’or de premier rang de Barrick de rester sur la bonne voie afin d’atteindre ou de dépasser ses prévisions annuelles de 750,000 onces1. L’alimentation et la récupération au cours du trimestre ont été conformes ou au-dessus du niveau nominal.

Lors de son point de presse tenu aujourd’hui, le Président et PDG de Barrick, Mark Bristow, a déclaré que Kibali – déjà un leader mondial dans l’automatisation – est en train d’atteindre une croisière supérieure avec la mise en service d’un système Newtrax qui pourrait fournir la collecte des données en temps réel, améliorer l’entretien prédictif, suivre et gérer la flotte, et mettre en place un système de sécurité numérique avec suivi du personnel. La mine travaille également à la mise en place d’une démonstration de faisabilité d’un système très avancé qui permettra des opérations avec ou sans surveillance humaine dans la même zone.

« Conformément à notre politique d’emploi et d’avancement professionnel local, nous continuons à transférer les compétences spécialisées requises pour l’exploitation minière automatisée à notre main-d’œuvre congolaise. Le succès de cette politique est évident dans les performances toujours excellentes de Kibali et montre ce qui peut être réalisé avec un actif de classe mondiale dans une région lointaine et sous-développée de l’Afrique, » a déclaré Bristow.

Les résultats positifs des forages obtenus ces dernières années à partir d’Ikamva-Kalimva et de l’exploitation souterraine de KCD devraient se traduire par une croissance nette des réserves après la consommation annuelle. Poursuivant l’exploration, Kibali est maintenant à même de continuer à remplacer les réserves pour les années à venir avec d’autres extensions potentielles à ciel ouvert à Gorumbwa, Sessenge et le potentiel de la super-fosse du KCD, en plus de la définition du nouveau Filon 11000 dans la mine souterraine du KCD.

Il a noté que Kibali maintenait son solide bilan en matière de santé, sécurité au travail et environnement malgré la taille et la complexité de l’opération.

« Suite à la transition du pouvoir politique en RDC, qui s’est déroulée pacifiquement face à de nombreux défis, nous prévoyons d’ouvrir le dialogue avec le nouveau gouvernement pour une révision du Code minier de 2018. Nous croyons qu’il est encore possible d’arriver à une application plus équitable pour l’industrie, » a-t-il déclaré.

Echos medias

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct