Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Communiqué de Dan Nan Ambassagou sur les « allégations mensongères » d’un rapport d’enquête de l’ONU

Le Mouvement d’autodéfense Dan Nan Ambassagou a relevé avec regret dans un rapport d’enquête dite indépendante et publié suivant la résolution du Conseil de sécurité des Nations 2374 [2017] le Mali et renouvelé en application de la résolution 2484 (2019), des allégations mensongères et des affirmations par ses auteurs en son encontre.

 

En effet dans le rapport, ses auteurs accusent Dan Nan Ambassagou

dans son paragraphe 12 d’être l’auteur de la double attaque meurtrière sur le village de Ogossagou, le 23 Mars 2019, qui a occasionné selon même rapport 150 morts et le 14 février 2020 dont le bilan de 35 morts civils;

au paragraphe 60, le président de la branche politique du mouvement, Mamoudou Goudienkilé est cité comme étant un officier (capitaine) actif dans les rangs des Forces Armées du Mali.

Eu égard à ces allégations mensongères et partisanes, le mouvement Dan Nan Ambassagou tient à rappeler au Conseil de sécurité des Nations Unies, à l’opinion nationale et internationale, qu’il n’est ni de loin et ni de prés l’auteur de ce qui s’est passé dans le village cité.

Egalement, le mouvement précise que le Président du bureau de sa branche politique, Mamoudou Goudienkilé, à la retraite depuis le 31 décembre 2015, soit près d’un an avant la création du mouvement, n’est plus un officier actif de l’armée régulière.

Le mouvement Dan Nan Ambassagou observe avec regret le silence et le manque de compassion des enquêteurs auteurs du rapport et du Conseil Sécurité des Nations Unies sur les attaques terroristes ciblées sur les villages dogon, mossi, bwa et dafing avec leurs lots de morts, de villages incendiés et de personnes déplacées, dans les cercles de Bankass, Bandiagara, Douentza et Koro.

Aussi le mouvement Dan Nan Ambassagou dénonce-t-il une méthode d’enquête biaisée et ayant manqué de professionnalisme en foulant au pieds les règles élémentaires de triangulation et de croisement des données en rencontrant toutes les communautés victimes de la crise en Pays dogon.

Pour rappel, le mouvement Dan Nan Ambassagou a été créé en 2016 pour la protection des populations civiles contre des agressions terroristes.

Bamako, le 3 Septembre 2020

P/ le Mouvement Dan Nan Ambassagou

Le porte-parole

Benjamin SANGALA

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct