Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

CITPYENNETE : La jeunesse ADP-Maliba à l’école des symboles de la République

Fer de lance du parti, surtout en période électorale, la jeunesse de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) poursuit sa dynamique de formation en vue d’être suffisamment armée. En vue d’assurer la relève, le bureau exécutif national du mouvement de la jeunesse du parti, présidé par Cheick Oumar Diallo, COD, a organisé, le samedi 29 février 2020, au centre Djoliba, une conférence-débats sur le thème : « La Colline du pouvoir, de la colonisation à nos jours et les symboles de la République du Mali ».


Elle s’est tenue sous la coupe de l’école de la bonne gouvernance du parti.
Preuve de l’adhésion des responsables du parti, la rencontre a enregistré la présence du secrétaire général du Comité Exécutif, Me Abdoulaye Fofana, du directeur de l’école de bonne gouvernance, Sékou Diabaté. Pour entretenir les jeunes de l’ADP-Maliba, venus des six communes du District et environnants, le thème de la conférence a été animé par l’écrivain franco-malien Sébastien Phillipe, assisté du Dr. Nouhoum Tandina. La cérémonie a commencé par le chant de l’hymne national du Mali. D’entrée de jeu, le directeur de l’école de bonne gouvernance de l’ADP-Maliba a salué la tenue de cette activité. Selon lui, la formation de la jeunesse doit être le credo de tous les militants et sympathisants du parti. Sékou Diabaté a soutenu sa thèse en affirmant que la jeunesse demeure l’espoir de tout un pays et de toute une nation. A l’en croire, en organisant cette session de formation, la jeunesse ADP-Maliba est en train de prouver qu’elle existe sur le terrain. Il a rappelé que de 1960 à nos jours, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. M. Diabaté a estimé que la bonne gouvernance ne peut venir que de la formation des jeunes sur les valeurs institutionnelles de l’Etat. De son côté, Me Fofana a remercié la jeunesse d’avoir honoré le parti à travers la tenue de cet atelier. C’est pourquoi, le secrétaire général de l’ADP-Maliba a adressé une mention spéciale à COD pour son leadership managérial au profit du renforcement des capacités de la jeunesse du parti.

Le choix du thème

Dans son discours, COD a signalé que cet évènement est l’aboutissement d’un engagement pris les 25 et 26 mai 2019 à l’occasion du 2è congrès du parti ADP-Maliba. Il a soutenu qu’au niveau du parti, le principal point de repère est le président d’honneur Aliou Boubacar Diallo, qui a toujours eu comme souci réel les jeunes et les femmes. Il a poursuivi en affirmant que ce souci est axé sur le progrès, l’avancement et la formation. A l’entendre, l’objectif visé est de permettre à la jeunesse de s’outiller pour être à la hauteur de la mission à lui confiée par le parti, notamment assurer la relève pour le changement. Le président des jeunes de l’ADP-Maliba a souligné que cette vocation consistait à mettre au service du parti les compétences, les connaissances et le dynamisme de la jeunesse. Abondant dans le même sens, il a expliqué que ce sont ces valeurs de la jeunesse que les jeunes du parti sont en train de traduire en actes concrets à travers cette session de formation. Selon lui, les jeunes de l’ADP ne pourront être à hauteur de mission sans avoir l’esprit intellectuel pour assumer cette responsabilité. C’est pourquoi, COD a lâché : « Pour conquérir le pouvoir, il faut connaitre son histoire et les faits marquants qui ont caractérisé cette aventure ». Pour ce faire, le jeune Diallo a maintenu que cela passe nécessairement par la maitrise des symboles de l’Etat. Selon lui, il est important que les jeunes sachent ce que c’est Koulouba, ce qu’il y a à Koulouba et ce que doit vouloir dire Koulouba à l’avenir. De son point de vue, il ne faut pas que ce lieu soit perçu comme un simple enjeu pour des intérêts personnels. Au contraire, il a estimé que ce site historique doit servir d’enjeu pour la préservation de l’histoire et du devenir du pays. Toutefois, COD a précisé que l’objectif visé est de pérenniser cette dynamique pendant le parcours de son mandat. Il a annoncé qu’au sortir des élections législatives, la dynamique de formation va se poursuivre avec la reprise du calendrier des sessions de renforcement de capacités des jeunes du parti. Dans ce processus, il a rassuré que les jeunes des régions ne seront pas oubliés.

L’appel de COD

Législatives obligent, COD a confessé que l’ADP-Maliba est à pied d’œuvre pour mobiliser ses militants et sympathisants. De ce fait, il a signalé que l’accent sera mis sur les femmes et les jeunes qui constituent les fers de lance de la campagne et de l’organisation du vote le jour des élections. Pour ce faire, il a annoncé avoir initié une tournée qui va le conduire dans certaines régions du pays pour prêter main-forte aux candidats du parti, en particulier les jeunes qui ont été retenus par la Cour constitutionnelle pour aller en compétition.


Jean Goïta Source: la Lettre du Peuple- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct