Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Cité des enfants : L’éducation des enfants au centre d’une conférence- débats

La Cité des Enfants a organisé mercredi dans sa case de rencontre, sa 2ème journée thématique citoyenne sur « l’éducation des enfants à la maison, à l’école et dans la communauté », sous la présidence de la Directrice Général de l’institution, Mme Amina Cissé Koumaré, a constaté l’AMAP.  

 

C’était en présence du Directeur Général adjoint de la Cité des Enfants, Famara Keïta, de plusieurs invités de marque, des représentants du Parlement national des enfants, des membres de l’association des enfants et jeunes communicateurs, des encadreurs et élèves du Complexe scolaire Fankélé Ouattara de Magnabougou, du Complexe scolaire Tigana Daliba de Sogoniko, du Centre d’écoute communautaire de Sabalibougou et de plusieurs hommes de médias.

Dans son allocution de bienvenue, la directrice de la Cité des Enfants a remercié les participants pour l’intérêt qu’ils portent aux questions liées à la promotion des enfants dans notre pays et leur accompagnement à sa structure à travers idées et autres manifestations.

Mme Amina Cissé Koumaré a saisi l’occasion pour rappeler que la journée thématique est une activité du département de la promotion de la famille, de la femme et de l’enfant, inscrite au Plan de travail du Gouvernement, une activité devant être réalisée et évaluée.

La directrice de la Cité des Enfants a salué les efforts déployés dans l’éducation des enfants à travers parents, encadrement et communauté. Cependant, elle trouve que des actions concertées sont indispensables de nos jours pour corriger les failles dans l’éducation dans notre pays.

Enfin, Mme Amina Cissé Koumaré a invité les enfants présents à être des relais auprès de leurs camarades pour les sensibiliser sur les actions de la famille, de l’école et de la communauté en terme d’éducation pour une meilleure réussite de nos enfants.

Le Conférencier, Dr Abdoulaye Sall, Expert des questions de Citoyenneté a développé le thème retenu à savoir « l’éducation des enfants à la maison, à l’école et dans la communauté ».

Dr Sall a tout d’abord remercié la direction de la Cité des enfants pour tous ses efforts dans l’encadrement, la formation et l’épanouissement des enfants dans notre pays.

Le conférencier a également remercié les autorités du pays ainsi que les encadreurs pour leur appui à l’éducation des enfants de nos enfants.

Dr Sall a fait une analyse approfondie de la situation de l’éducation depuis des générations et surtout l’évolution des enfants au 21ème siècle marqué par des réseaux sociaux avec des impacts souvent nuisibles en fonction de l’utilisation négative que les utilisateurs font.

L’éducation d’un enfant est assurée par la famille, l’école et la communauté, pour le forger, avec apprentissage des valeurs, des us, des coutumes et autres principes de la communauté, faisant ainsi sa personnalité, son engagement et son amour pour la patrie.

Le conférencier a également mis en exergue le rôle de l’école dans notre société. Selon Dr Sall, il y a de véritables problèmes dans le cadre de l’éducation à savoir le faible niveau d’inscription, l’inadaptation des programmes scolaires et le couplage entre l’éducation théorique et professionnelle. Dr Sall propose que des concertations assez approfondies soient organisées sur tous ses aspects ainsi que la question de la gouvernance surtout à Bamako.

Dr Sall a posé une problématique à résoudre pour trouver de nos jours la solution à une éducation de qualité pour les enfants à savoir la famille est –elle une affaire publique ou privée.

Le conférencier, président de Cri 2002 a suivant cette analyse fait ressortir la problématique de la gouvernance avant de faire un rappel de la refondation qui est de son avis indispensable pour notre Etat se trouvant dans une situation de déconfiture et de dislocation.

Cette refondation concerne, de son avis, le pouvoir politique, la population et le territoire étant le corps de la nation. En d’autres termes, il s’agira de la refondation de la gouvernance, de la refondation de la citoyenneté et du civisme.

De passage, Dr Sall, pour permettre aux participants de mieux cerner le thème, a rappelé que la nationalité fait la citoyenneté alors que le civisme est de s’acquitter de ses impôts et de ses devoirs correctement pour le bon fonctionnement de l’Etat. Donc, citoyen rime toujours avec civisme.

S’agissant de la refondation, le conférencier a souligné un aspect considérable. Il s’agit de la refondation des savoirs (connaissances), seuls biens qui en les partageant, s’amplifient et augmentent. « Il faut que ceux qui le savent mettent ces connaissances au service de leur nation » at-il soutenu.

Il s’est appesanti aussi sur la nationalité qui fait la citoyenneté et que les identités sont dans la nation. Sur cet aspect, il dira que le premier pilier de la nation ce sont les valeurs qui ont fondé la citoyenneté, une société. Le second pilier est l’exercice de la citoyenneté et le civisme et le troisième pilier est la dynamique. A ce sujet, Dr Sall a dit ceci : « si nous arrivons à exercer notre citoyenneté, notre pays va se relever ».

La journée thématique a pris fin par un goûter offert à l’assistance par la direction de la cité des Enfants qui a salué de nouveau le Conférencier pour son expertise et son engagement citoyen.

En rappel, l’objectif des journées thématiques de la Cité des enfants est de contribuer à l’ancrage des valeurs citoyennes chez les enfants.

KM

Source : (AMAP)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct