Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Cheick Oumar Soumano, président de l’organisation des jeunes patrons du Mali (OJPM) : “On doit poursuivre le dialogue avec les partenaires”

Aujourd’hui-Mali : Un an déjà, après le coup d’Etat contre Bah Ndaw appelé Rectification. Quel bilan en faites-vous ?

Cheick Oumar Soumano
Cheick Oumar Soumano : Vous savez, pour faire un bilan d’une Transition, il est toujours important de prendre en compte les deux composantes que sont l’actif et le passif. Une année après la Rectification, il faudrait passer en revue les éléments qu’on peut mettre aussi bien à l’actif qu’au passif et c’est à la suite de cela qu’il est plus logique d’avoir une bonne lecture du bilan.

Pour ce qui est de l’actif, on peut mettre au crédit de la Transition, après l’intervention de la Rectification, entre autres, les éléments suivants : la montée en puissance de l’armée, l’imposition du respect du Mali à certains partenaires étrangers, la réunion de tous les Maliens autour de la défense de la patrie et l’augmentation de la fibre patriotique, la création d’emplois à travers notamment l’organisation du concours d’entrée à la Fonction publique de plus de 860 jeunes. En termes de passif, on peut relever l’absence de soutien d’une partie de la classe politique à certains idéaux de la Transition, deux tentatives de déstabilisation, le faible taux de réalisation du programme d’actions gouvernemental, la suspension des décaissements de certains partenaires financiers. Je crois qu’à la lecture croisée du passif et de l’actif ainsi présenté, chacun peut tirer ses propres enseignements.

Peut-on dire que la Rectification proclamée est vraiment en chantier ?

Je pense que oui, même si il y a quelques difficultés qui se font jour, notamment celles découlant de l’embargo injuste imposé à notre pays depuis janvier et les dissensions qui existent entre certains membres de la classe politique.

Si vous avez un conseil ou une proposition à faire…Que diriez-vous ?

J’allais demander aux autorités de ne jamais se lasser dans la réconciliation de l’ensemble des fils du pays, de poursuivre le dialogue avec les partenaires et de profiter des compétences de tous les Maliens, en mettant en place une espèce de forum à idées permettant à tout fils du Mali de faire des propositions aux autorités dans les domaines en lien avec ses compétences.

Réalisé par El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd`hui

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct