Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Cellule technique d’appui aux communes du District: les compétences élargies aux collectivités

La Cellule technique d’appui aux communes du District a tenu ce jeudi sa 14e session ordinaire. Son budget prévisionnel, au titre de l’année, est estimé à plus de 600 millions de FCFA contre 500 millions, montant de l’exercice écoulé. Il est également prévu au cours de cette session d’élargir les compétences de la structure à toutes les collectivités du Mali pour une prise en compte global des problèmes.

La cérémonie a été présidée par Adama Sangaré, président du conseil d’administration de la CTAC et du Conseil du District. C’était en présence du directeur général de la structure, Moussa Bocoum ainsi que plusieurs élus et responsables de services de communes du Mali. Au menu de la rencontre, les administrateurs étaient appelés à examiner le nouveau budget et le rapport d’activités de la direction soumis au conseil ainsi qu’à réfléchir sur les modifications à apporter dans le fonctionnement de la structure.
Selon le maire du District Adama Sangaré, il est apparu nécessaire de mener une réflexion approfondie sur le devenir de la Cellule technique d’appui aux communes, après plusieurs années d’existence de celle-ci. En effet, a rappelé M. Sangaré, la 12e session ordinaire de la CTAC avait recommandé la réalisation d’un audit organisationnel, technique et financier de la structure dans le but de renforcer ses capacités techniques, opérationnelles et financières.
« L’audit ayant relevé des insuffisances, le conseil a instruit la mise en place d’une commission ad hoc d’examen et d’analyse du rapport afin d’orienter les administrateurs dans le sens d’un choix stratégique de statut juridique convenable pour l’établissement », a expliqué le maire du District de Bamako, tout en précisant que le rapport de la commission ad hoc a été approuvé lors d’une session extraordinaire, tenue le 23 janvier dernier. Cette commission a proposé le changement d’appellation de la structure dans le souci de tenir en compte l’environnement actuel, tout en gardant le sigle CTAC. Ainsi, la Cellule technique d’appui aux communes du District devient la Cellule technique d’appui aux collectivités territoriales.
Abordant le budget de l’année, l’autre sujet de la session, le président du Conseil d’administration a indiqué que malgré le contexte difficile, la CTAC a réalisé un résultat de plus de 14 millions de FCFA, soit une progression de 14% par rapport à l’exercice écoulé. Et le budget qui était de 500 millions de FCFA est passé à plus de 600 millions de FCFA, a apprécié Adama Sangaré.
Coïncidant avec la proclamation des résultats du 2e tour, le maire Adama Sangaré, responsable politique de l’Adema de la commune III, qui a appelé à voter le candidat IBK, s’est dit satisfait de ces résultats. Il s’est réjoui également que la présidentielle se soit bien déroulée.
« Ce joute électoral demeure un exercice fondamental à l’approfondissement de notre démocratie et je profite de cet instant pour féliciter tous nos concitoyens qui ont rempli leur devoir civique dans la paix et dans la concorde », a déclaré M. Sangaré, tout congratulant aussi le candidat Ibrahim Boubacar Kéita, réélu sur la base des résultats provisoires du ministère de l’administration territoriale.
Il a également invité le camp de l’opposition à respecter les résultats proclamés issus des urnes.

Par Sikou BAH

Info-Matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct