Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAN U23 : Le Mali affûte ses armes au Qatar

Prévue du 8 au 22 novembre, l’équipe nationale des moins de 23 ans participera à la Coupe d’Afrique des Nations U23 Egypte 2019. Dans le souci de faire une bonne prestation lors de la phase finale, les Aigles Espoirs se sont rendus au Qatar depuis le 27 octobre dernier pour peaufiner leurs préparatifs. L’équipe est attendue au Caire, dans la capitale égyptienne ce mardi 5 novembre.

Composée en grande partie des joueurs évoluant à l’étranger cette équipe malienne des moins des 23 ans affiche la sérénité et un bon état d’esprit avec un groupe de jeunes talentueux très soudés en dehors et sur le terrain. Elle a donné la preuve de cette évidence, vendredi lors du match amical livré contre un club local de la division inférieure de Doha, Al Najma.
Certes, le résultat de 4 buts à 0 en plus d’une dizaine d’occasions nettes de but ratées, ne sont pas de facteurs importants pour afficher un optimisme béant sur les chances de cette équipe à la Can égyptienne, mais au regard de la discipline et de la solidarité dans le jeu qu’elle a fait montre lors de cette sortie, il y’a lieu de noter des aspects positifs qui forcent l’admiration. S’y ajoutent, le talent et la complémentarité dans le jeu de certaines pièces maitresses des U23 maliens. Au nombre desquelles on peut citer les défenseurs Issouf Traoré (Olympique Khourigba, Maroc), Sory Ibrahim Kané (FC Vorskla, Ukraine), Félix Kamaté (Réal de Bamako), Seydou N’Daw Beuleube (Bolulediyespor, Turquie) Siaka Bakayogo ‘’Chato’’ (club sfaxien, Tunisie) qui ont réussi à assurer un rideau dur, jamais pris à défaut devant les buts de Drissa Kouyaté (Hafia, Guinée).

Au niveau de l’entre jeu, l’équipe malienne avait une bonne disposition de circulation de balle, ce qui lui a permis d’imposer son emprise sur son adversaire du jour. Cela grâce à la complémentarité des milieux de terrain Aliou Dieng (Al Ahly, Egypte), Moussa Bagayogo (Adanspor, Turquie), Amadou Diarra (Leonesa, Espagne) et Maharafa Tandia (FK Miladost, Bosnie-Herzegovine).
Lors de ce premier match amical, la satisfaction est venue de l’attaque, malgré l’absence d’Aly Mallé (Balikesirspor, Turquie), les jeunes El Bilal Touré (AFE, Mali et Diadié Dianka Samadiaré (Yélen Olympique) ont donné du fil à retordre aux sociétaires du club Al Najma de Doha.
Après plus d’une semaine de préparation  à Doha, la bande aux coaches  Fagnery Diarra et Ousmane Guindo est  censée se rendre sur le lieu de la compétition ce mardi 5 novembre.

Alassane avec  CCOM/ MJS

 

Source: Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct