Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAN 2022 (9 janvier-6 février 2022) : Que la fête du football africain commence

Dans quelques heures, le stade d’Olembé, à Yaoundé, au Cameroun, devra accueillir la première rencontre de la 33 ème édition de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) 2022 avec au programme le match Cameroun-Burkina Faso. La Tunisie devra jouer son premier match, le 12 janvier 2022, face au Mali.

Le bal de la CAN s’ouvre aujourd’hui. Tout le Continent noir, et bien au-delà, sans doute, vivra donc du 9 janvier au 6 février 2022 à l’heure de cette trente-troisième édition d’une compétition qui n’a pu se tenir, comme tout le monde sait, en 2021. En raison de la pandémie du coronavirus.

Cette même pandémie pouvait du reste encore jouer un mauvais tour en cette année 2022 aux nombreux amateurs du football africain. La CAF (Confédération Africaine de Football) a décidé de tenir bon et a eu gain de cause. D’autres facteurs ont failli également jouer un mauvais tour au Cameroun, hôte de la compétions, et qui a dépensé pas moins de 760 millions d’euros (environ 2,5 milliards de dinars) dans les infrastructures sportives et dans l’aménagement du territoire pour accueillir la CAN 2022. Comme les pressions plus ou moins avouées des clubs européens qui n’étaient pas chauds pour laisser partir leurs vedettes africaines.

Les recruteurs seront de la partie

Certains clubs ont d’ailleurs trouvé dans l’Omicron un allié de taille. Voilà ce que l’Association européenne des clubs (ECA) écrivait noir sur blanc, à la mi-décembre 2021, dans un courrier à la FIFA (Fédération internationale de football) : « Les clubs ne seront pas en mesure de libérer les joueurs pour le tournoi » en raison de « l’absence de protocole médical et opérationnel adapté pour la CAN ». Oubliant que la pandémie progressait rapidement aussi en Europe.

Réponse du berger à la bergère, celle de l’ancien international anglais Ian Wright : « Nous avons joué notre Euro à travers dix pays au milieu d’une pandémie et il n’y a pas eu de problème du tout. Mais le Cameroun, un seul pays qui accueille un tournoi, ça devient soudain un problème ». Des propos rapportés par notre confrère 20 minutes dans un article, publié le 7 janvier 2022, et dont le titre raconte bien la mauvaise foi des clubs européens : « L’Europe du foot méprise-t-elle la Coupe d’Afrique des Nations ? »

Six groupes au total

Passons. Vingt-quatre équipes se disputent donc du 9 janvier au 6 février 2022 un Trophée de plus en plus suivi : le football africain est l’occasion pour notamment les recruteurs du monde entier de voir évoluer des talons bons à prendre.

Et déjà les amateurs ont coché dans le calendrier, les rencontres qui suscitent un grand intérêt, et ce, dans les six groupes du 1 er tour de la compétition : A, B, C, D, E et F. Et, à ce propos, on pourrait dire que l’on prend les mêmes et l’on recommence. Car, les équipes qui ont le plus de chance à gagner le titre ou à se retrouver dans les avant-postes sont connues.

Il y a évidemment l’Algérie, qui a gagné la dernière édition de la CAN et qui vient de soulever le trophée arabe au Qatar. Mais, il y a aussi le Cameroun, le pays hôte, qui sera encouragé par un public que l’on croit nombreux. Il y a la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, le Sénégal et le Nigéria. Mais attention aux surprises qui pourraient venir du Mali, du Burkina Faso ou de la Côte d’Ivoire.

Un peu d’oxygène pour les commerçants

La compétition se déroule dans six stades dont deux dans la capitale, Yaoundé : Olembé et Ahmed Ahidjo. Les quatre autres stades se situent dans les villes suivantes : Douala (Japoma), Garoua (Adjia), Bafoussam (Kouekoj) et Limbe (Limbe). Des stades qui ont une capacité d’accueil allant de 60 000 à 20 000 spectateurs.

Des stades qui seront un centre permanent d’animation : les commerçants camerounais forment l’espoir que cette 33 ème édition de la CAN puisse apporter un peu d’oxygène à leurs affaires. De nombreuses échoppes ont déjà fourni leurs étals de statues de bois, de masques artisanaux, de colliers de perles et d’autres produits. La CAN a attiré encore des commerçants de pays limitrophes.

Et pour revenir aux rencontres, il est sans doute bon de rappeler que la Tunisie, qui se trouve dans le groupe F, jouera son premier match contre le Mali, le mercredi 12 janvier 2021, au stade Limbe, le second, le dimanche 16 janvier 2022, au même stade, contre la Mauritanie, et sera opposé pour son dernier et troisième match de son groupe, le jeudi 20 janvier 2022, encore dans le même stade, à la Gambie.

Nous y reviendrons.

Source: leconomistemaghrebin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct