Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Campagne ‘’ Stop à la Guerre contre les Enfants’’: Save the Children sensibilse contre la violation des droits enfants

Save the Children lancera, ce jeudi 16 mai 20189, sa nouvelle campagne internationale dénommée « Stop à la Guerre contre les Enfants » en vue d’insister sur le respect des droits des enfants, à travers le monde. En prélude à l’événement, le directeur pays de Save the Children Mali, Amavi AKPAMAGBO, a donné un point de presse, le lundi 13 mai.

La rencontre a eu lieu au siège de Save the Children, sis à l’ACI 2000 en présence des responsables de ladite ONG internationale de défense des droits des enfants, en particulier. Coïncidant avec son 100e anniversaire, l’ONG lancera ce jeudi une campagne internationale de plaidoyer et de sensibilisation pour le respect des droits des enfants.

Le contexte de lancement de cette initiative est marqué au Mali, a témoigné le responsable de Save the Children Mali, par de nombreux risques contre l’épanouissement des enfants. Ainsi, dans son rapport publié le 15 avril dernier sur la situation des enfants affectés par les conflits armés dans le monde, Save the Children cite le Mali parmi les 10 pays au monde où les enfants sont les plus affectés par les conséquences des conflits, a rappelé le directeur AKPAMAGBO.

À cause de leur vulnérabilité, a-t-il expliqué, ils sont victimes de violations graves telles les tueries et les mutilations, le recrutement dans les groupes armés, les violences sexuelles, les enlèvements, le refus d’accès à l’aide humanitaire et aux services sociaux de base tels que l’éducation et la santé.

Intitulée « Stop à la Guerre contre les Enfants », au Mali la campagne mettra un focus sur la question de la sécurité dans les écoles, a précisé M. Amavi AKPAMAGBO. Il justifie ce choix par le nombre très élevé des enfants qui sont hors du système pour diverses raisons depuis 2012.

Se référant sur les derniers chiffres du Cluster Éducation d’avril dernier, a-t-il affirmé, plus de 953 écoles, dans les régions du nord, du Centre et dans la région de Koulikoro, sont fermées pour des raisons essentiellement sécuritaires. Cette situation a privé ainsi plus de 200 000 enfants de leur droit à l’éducation.

En outre, la campagne sera axée autour des trois piliers à savoir : la sécurité, la justice et l’aide pratique. Dans chacun de ces domaines, l’initiative envisage de mener des actions pour plus de respect des droits des enfants.

Plus concrètement, selon M. AKPAMAGBO, ils entendent amener les gouvernements et les groupes armés des pays en conflit, à respecter les lois et les standards internationaux afin de protéger les enfants contre les conflits ; de solliciter des juridictions nationales et internationales la prise de mesures concrètes afin que les auteurs des violations contre les enfants rendent des comptes.

Enfin, ils souhaitent amener la communauté internationale à prendre des mesures concrètes pour protéger les enfants victimes de conflits armés et soutenir leur rétablissement (sur le plan psychosocial, éducatif, humanitaire…).

Au-delà de ces actions de plaidoyers, le directeur pays de Save the Children Mali a annoncé également de nombreuses initiatives au cours de cette campagne qui s’étalera jusqu’en 2020. Après le lancement officiel de ladite campagne, une marche silencieuse se tiendra jeudi dans l’après-midi avec un dépôt de gerbes au mur des enfants, au niveau de la cité des enfants. Dans la même veine, le samedi prochain, devant le Monument de la Colombe, une cérémonie symbolique de lâchée de colombes sera organisée.

Par Sikou BAH

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct