Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAMP MILITAIRE DE DIOURA : Aider ses ennemis à massacrer son peuple

La CMA trait la vache Mali par la main droite et l’égorge par la main gauche. Quelle hypocrisie de sa part ! Entretenue à coût de millions de F CFA par mois et par circonstance, la CMA continue d’être complice des massacres d’autres  Maliens.

 

Le camp de Dioura contient un effectif d’au moins 230 éléments. Ce camp est situé dans une zone où est active depuis plusieurs années la katiba Macina, une cellule combattante liée à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), entre la capitale régionale, Mopti, et la frontière mauritanienne.

Le 17 mars 2019 à l’aube, la compagnie renforcée de Dioura (cercle de Ténenkou) a été attaquée par une colonne armée de jihadistes. Le bilan jusque-là fait était de 26 morts, des disparus dont la plupart ont été retrouvés, un nombre considérable de blessés, 8 véhicules brûlés dont des citernes et 8 véhicules équipés d’armes de guerre emportés par les assaillants. Le camp militaire a été détruit. La douleur et l’amertume gagne le cœur du peuple malien.

Mais le camp est connu des populations de la localité qui ont une idée de l’effectif qui s’y trouve. En le comparant à celui donné par le gouvernement, on est en déphasage avec la réalité. Une douleur ajoutée est celle du mensonge. Et le peuple malien juste avec cette attaque sanglante découvre une autre réalité, celle de la complicité directe de la CMA. Ce n’est pas une hypothèse mais une réalité connue de tous : l’attaque a été commise par « des groupes terroristes sous le commandement d’un colonel déserteur de l’armée, Ba Ag Moussa« , proche du chef jihadiste touareg malien Iyad Ag Ghaly.

Donc le chef des jihadistes ont attaqué le camp est un ancien officier de l’armée, membre de la CMA et proche du chef des jihadistes au Sahel. A quel saint se vouer désormais s’interrogent certains Maliens. Car avec la complicité de la CMA, les Maliens ont compris que c’est leur propre Etat qui aide ses ennemis à tuer ses fils. Les Maliens sont lassés de voir des criminels chéris et entretenus à coup de millions de F CFA par mois alors que plus de trois millions d’autres meurent de faim, de soif, de maladies ou contraints de quitter leur terre à cause des conflits.

Cette attitude démontre aussi que le gouvernement ne peut être complice de ce qui se passe. Le gouvernement préfère jouer au médecin après la mort avec des ministres et des députés comiques et brillant par leurs incompétences et le cumul de leurs erreurs fatales. En plus ceux qui se disent amis du Mali et qui ont les gros moyens militaires surtout aériens ne les mettent pas suffisamment a profit pour leur ami qu’ils sont venus d’ailleurs. Cette d’araignée (à cause de la fragilité de sa toile) est comprise comme une autre forme de complicité avec les ennemis du Mali.

Désormais, les Maliens sont plus interrogatifs sur cette situation qui perdure et fait plus de victimes civiles et militaires. Les questions auxquelles la majorité des Maliens veulent des réponses : qui sont réellement ses terroristes qui font ces massacres ? Les groupes pour lesquels ils opèrent sont d’office connus ou moins on préfère attribuer ces attaques a des groupes. Mais qui sont les vrais auteurs ?

M

 LE POINT DU MALI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct