Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bilan décennal de l’ADEMA-PASJ (1992-2002) : Une commémoration à relent d’offensive de charme et de précampagne

Traiter de tous les noms d’oiseaux depuis des lustres dans une nation dont il estime pourtant être l’un des plus grands bâtisseurs, le parti ADEMA-PASJ a tenu, ce 11 juin 2022 dans les locaux du Mémorial Modibo Keita, une cérémonie de présentation de sa gestion du pays entre 1992 à 2002.

C’était en effet en présence des grands manitous du parti, tels que le président Marimantia Diarra, Aly Nouhoum Diallo, Moustapha Dicko, Adama Tiemoko Diarra, Yaya Sangaré mais également d’autres hautes personnalités de divers bords politiques. On y dénombre entre autres Blaise Sangaré de la CDS, les représentants de l’URD, de PS Yelen Kura, de la CODEM, du PARENA, du PACP, de FARE an ka wili, – dont les noms ont été tour à tour égrenés par le maitre de cérémonie dans une salle archi-comble avant d’exhiber le livre consacré au bilan de l’ADEMA PASJ 1992-2002 intitulé «Une ambition pour le Mali ». Au détour de la commémoration de la date anniversaire de l’accession du PASJ au pouvoir le 08 juin 1992, le Parti de l’Abeille a décidé de parler de son bilan pas seulement pour amplifier ses acquis, mais tout simplement pour décrire d’une façon saisissante ce qu’il a pu réaliser dans la construction de ce pays en tant que l’une des plus grandes formations politiques africaines, a introduit le maître de cérémonie.  Le décor ainsi planté, ce fut au tour du secrétaire général Yaya Sangaré de monter au créneau pour situer l’événement dans le cadre d’un partage populaire et d’une communion autour d’un ouvrage d’autant plus capital qu’il intervient à contrecourant des tentatives de réécriture, de falsification et de confiscation d’une histoire pourtant récente.

Et d’inviter le public à lire le livre pour découvrir le projet de société du premier parti politique ayant exercé le pouvoir sous l’ère démocratique au Mali – et héritier d’un lourd passif -, la vision d’un leader pragmatique et proactif pour son pays et l’Afrique, les initiatives et les réalisations physiques tant sur le plan social, économique, politique, culturel, sportif que diplomatique d’un pouvoir confronté à toutes sortes d’adversités. Le secrétaire général a ensuite procédé à la présentation sommaire de l’ouvrage tout en détaillant certains secteurs cruciaux tels la gestion des effets des politiques d’ajustement, les investissements et les reformes opérées dans l’éducation, l’agriculture, les forces armées et de sécurité, le défi de la paix, le rayonnement du pays à l’extérieur, entre autres. La cérémonie s’est conclue avec la projection d’un magasine intitulé «le 8 juin 1992 » avant que le très édifiant panel d’anciens ministres adémistes de quelques départements sectoriels ne livre un aperçu des grandes réalisations des deux quinquennats présidentiels du Parti de l’Abeille et du président Konaré. Somme toute, les initiateurs de l’événement ont su démontrer que loin d’être un gibier de potence l’ADEMA-PASJ entend bien méditer de continuer à jouer sa partition dans l’édification du pays. D’où cette commémoration sur fond d’opération séduction en cette période de précampagne.

Ousmane Tiemoko Diakité

Source: Le Témoin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct