Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assassinat d’une directrice d’École à Sélingué: trois suspects arrêtés par la gendarmerie

À peine une semaine après l’assassinat de la directrice de l’École B du Groupe scolaire de Kangaré à Sélingué, trois suspects ont été mis aux arrêts par la Brigade territoriale de la Gendarmerie de Fana. L’information a été donnée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Daoud Aly Mohamedine lors du Conseil des ministres de ce mercredi 11 mai 2022.

 

Si Fana était la zone emblématique de ces genres de crime, Sélingué vient d’être ajouté sur la liste des localités dangereuses qui enregistrent des actes d’assassinat volontaire.

Le vendredi 29 avril alors que la communauté musulmane observait le carême, la population de Sélingué s’est réveillée sous le choc d’un assassinat de l’une de leur directrice d’École du nom de Mme OUATTARA Ramata TOGOLA. Triste et incroyable, les enseignants de la location n’ont pas tardé à manifester leur indignation face à la situation à travers une marche.

Les auteurs de ce crime, ignorant que le Pays est sur la piste d’une Refondation dans tous les domaines, ont endeuillé la famille OUATTARA à travers l’assassinat de Ramata TOGOLA.

Huit jours après l’ouverture de l’enquête, les éléments de la Bridage de Gendarmerie de Fana, sous l’instruction du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, ont interpellé trois présumés auteurs dans l’affaire de l’assassinat de la directrice d’école de Sélingué.

Par ailleurs, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Daoud Aly Mohammedine a informé, ce mercredi 11 mai 2022, le Conseil des ministres et l’opinion nationale de l’évolution de l’enquête sur ce crime découvert à Sélingué dans la matinée du 29 avril 2022.

Au conseil des ministres, Daoud Aly Mohammedine a soutenu que l’enquête a permis l’interpellation de trois suspects. Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a appelé à l’esprit de collaboration de la population avec les Forces de Défense et de Securité.

En tout cas, le Gouvernement rassure les populations que tous les moyens seront mis en œuvre pour tirer au clair cette affaire et traduire les responsables de cet assassinat devant la justice.

Par  SABA  BALLO

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct