Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Appui aux populations vulnérables du district: le CSA distribue 999 tonnes de céréales

Pour atténuer les difficultés des populations vulnérables du district de Bamako, le gouvernement à travers le Commissariat à la sécurité alimentaire (CSA) a lancé une opération de distribution alimentaire gratuite de 999 tonnes de céréales. La cérémonie officielle s’est déroulée dans la cour de l’OPAM, sous la présidence du ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, Kassoum DENON, du représentant du gouverneur du district, des autorités communales et coutumières et des partenaires.

 

Cette cérémonie de lancement de distribution alimentaire gratuite a été couplée à la remise de matériels roulants au personnel du Programme de soutien au dispositif national de sécurité alimentaire (PRESA). Un programme qui vise à renforcer la résilience des populations sur la bande sahélienne afin d’atténuer la souffrance des populations vulnérables. Il s’agit de 10 véhicules et 10 motos.
Le maire de la commune II du district de Bamako, Cheick Abba NIARE, a affirmé que la sécurité alimentaire fait partie des priorités des collectivités territoriales. Selon lui, à travers cet appui humanitaire, les populations vulnérables et déplacées auront le sourire et pourront prendre leurs rations alimentaires nécessaires.
Quant au représentant du gouverneur de Bamako, Yaya WAIGALO, il a informé que pour s’assurer de la sécurité alimentaire, le gouvernorat a à sa disposition le bulletin hebdomadaire de la direction régionale du commerce et de la concurrence. Un bulletin qui fait la situation des stocks dans l’ensemble des magasins de Bamako.
Selon lui, le dernier bulletin fait était d’une couverture de trois mois sans risque de déficit alimentaire au niveau du district de Bamako. M. WAIGALO a rassuré que de manière globale, la situation alimentaire est bonne, malgré qu’il y ait des cas spécifiques qu’il faut gérer au niveau de certains CSCOM. C’est-à-dire les cas de malnutrition aigüe.
Il a enfin appelé les maires à faire la distribution dans la diligence et à faire prévaloir la transparence.
Le ministre commissaire à la sécurité alimentaire, Kassoum DENON, a rappelé que l’évaluation de la situation alimentaire et nutritionnelle au titre de la campagne agricole 2018-2019 par le Système d’alerte précoce (SAP) relève que sur les 518 644 personnes identifiées comme faisant face à une insécurité alimentaire et nutritionnelle sévère dans notre pays, 36 686 personnes sont identifiées dans le district de Bamako, soit 2% de la population. Il s’agit de 24 200 personnes vulnérables identifiées dans les six communes de Bamako et 12 786 personnes identifiées comme populations déplacées internes.
Le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire a précisé que c’est dans le souci d’atténuer les difficultés de ces populations vulnérables du district de Bamako que le gouvernement a décidé de faire cette distribution alimentaire gratuite. Il s’agit, dit-il, de 999 tonnes de céréales, dont 654 tonnes pour les populations vulnérables identifiées dans les six communes du district et 345 tonnes pour nos compatriotes déplacés des régions du Centre et du Nord.
Le ministre DENON a précisé que cette opération de distribution alimentaire gratuite marque le début de l’application du Décret N°2017-0260/P-RM du 13 mars 2017 fixant le cadre institutionnel de gestion de la Sécurité alimentaire permettant une meilleure mise en cohérence des différentes interventions sur le terrain. Un décret qui responsabilise les dépositaires de l’autorité de l’État à savoir les gouverneurs, les préfets, les sous-préfets, les maires et les chefs de villages.

PAR MODIBO KONE

Source : Info-Matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct