Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

ANPE-UJMMA : Un partenariat gagnant gagnant

A travers ce partenariat, 25 diplômés de langue arabe, suivront une formation de mise à niveau en français, assurée par l’Institut français

Pour permettre aux sortants des écoles franco-arabes de mieux participer aux épreuves des différents concours organisés par le gouvernement, l’Union nationale des jeunes musulmans du Mali (UJMMA) a négocié et obtenu auprès de l’Agence nationale pour l’emploi( ANPE), une session de formation.

Après le démarrage de cette formation, il y a quelques semaines, l’ANPE a procédé à son lancement officiel, la semaine dernière au Carrefour des jeunes de Bamako. Cette formation permettra d’améliorer la visibilité de l’ANPE et l’UJMMA, auprès des usagers et des partenaires.

Le président de l’UJMMA Cheick Mohamed Maki Bah, qui s’est personnellement investi pour que ce partenariat puisse voir le jour, s’est félicité du lancement de la formation. Selon lui, l’organisation des concours nationaux dans la seule langue de Molière, handicape beaucoup les arabisants. Très touché par cet accompagnement salutaire de l’ANPE, le président de l’UJMMA a chaleureusement remercié le département de l’Emploi et de la Formation professionnelle, pour cet appui à leur égard. Cheick Mohamed Maki Bah a également souligné que cette  formation sera très bénéfique pour les sortants des écoles franco-arabes.

Pour sa part, le représentant de l’Institut français à Bamako,  dira qu’un gros travail a été abattu en amont, pour que ce jour soit. Evoquant la formation proprement dite, il a soutenu que le français sera beaucoup bénéfique pour l’employabilité des arabisants. C’est pourquoi, l’Institut de son côté, a recruté des professeurs chevronnés. De même, un texte initial a été fait pour permettre de mettre tous les boursiers au même niveau.

Abondant dans le même sens, le directeur général de l’ANPE,  Ibrahim Ag Nock fera savoir que toutes les spécificités de reconversion et de perfectionnement du groupe cible sont prises en compte par sa structure. Donc, il n’y a pas de raison que les arabisants ne se soient pas retenus dans ce volet.

Ibrahim Ag Nock a aussi ajouté que l’objectif de cette formation est de permettre aux membres de l’UJMMA de s’exprimer en français en vue de faciliter leur employabilité sur le marché de l’emploi. Ce faisant, « l’ANPE mettra toute la rigueur requise pour assurer le suivi de ces formations » a-t-il assuré.

Représentant le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, le secrétaire général, Drissa Guindo a d’abord salué ce partenariat gagnant-gagnant entre l’ANPE, l’UJMMA et l’Institut français. Puisque, selon lui, cette formation s’inscrit parfaitement dans la vision politique du président, Ibrahim Boubacar Keita.

Drissa Guindo a demandé à chacun en ce qui le concerne, de respecter les clauses de ce partenariat. Quant au département en charge de l’emploi, il soutiendra toutes les alternatives pour faciliter l’employabilité des arabisants.

Diakalia M Dembélé

Source : 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct