Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

ALLIANCE DEMOCRATIQUE POUR LA REPUBLIQUE : 2 000 personnes prendront part au 2ième congrès ordinaire du parti qui se tiendra les 25 et 26 mai

Le secrétaire politique national du comité exécutif sortant du parti   a animé un point de presse le jeudi  dernier,  à la maison de la presse pour démentir des allégations   visant dudit parti.  Cheick Oumar Diallo a annoncé la tenue du 2ièm congrès ordinaire de l’ADP-Maliba, qui aura lieu  les 25 et  26 mai.

Le secrétaire politique national du comité exécutif  sortant du parti   avait à ses côtés un membre du parti Me Abdoulaye Sidibé, la Coordinatrice dans la région de Mopti Anta Samassekou,  et plusieurs autres militants.

Dans une déclaration, Cheick Oumar Diallo a démenti les allégations faites par  certains individus en   indiquant  que les représentants  des régions du Nord ne participeront pas au 2ièm congrès ordinaire de l’ADP-Maliba. Plus particulièrement, il s’agit de la région de Kidal, de Gao, de Ménaka, de Taoudéni et de Tombouctou. « Ces allégations sont mensongères », dit-il et d’ajouter que ces individus n’ont pas du tout la qualité de parler au nom des régions  du Nord. Avant de lever une équivoque «  celui qui s’est présenté le 22 mai dernier comme coordinateur de Taoudéni est archi faux. Idem pour le document qui circulait sur les réseaux sociaux portant la signature d’un supposé secrétaire administratif d’une coordination de Mopti. De passage,  M Diallo a laissé entendre que 2 000 personnes sont attendues à Bamako pour le 2ièm congrès ordinaire du parti  qui s’est tenu les 25 et 26 mai 2019. Par ailleurs, il a indiqué que « ce que nous vivons est un plan de déstabilisation de l’ADP-Maliba organisé par  des acteurs vivant en extérieur. Pour lui, ces derniers souhaitent non seulement affaiblir leur formation politique qui a terminé en 3ièm position lors de l’élection présidentielle. Mais aussi d’empêcher le  parti du magna d’or de contester la mauvaise gouvernance ais que la situation catastrophique de notre pays. Avant de saluer la décision responsable de justice d’avoir autorisé Aliou Diallo d’organise le congrès pour sortir selon lui, du vide. Partant, il a invité les militants à être toujours mobilisés pour donner du sens à ce congrès, combien important pour le bien-être du parti. Et de conclure que qu’il est temps pour cette vaste formation politique de reprendre toute sa place  dans le paysage politique de notre pays.

Yacouba COULIBALY

[email protected]

 

Source: voixdebamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct