Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ag’Na : Numérique et culture en symbiose

Le festival Ag’na se tiendra du 25 au 28 février à Koulikoro. Organisée par Ciné à Dos, outil du groupe de communication et d’éducation  Walaha, et le Festival au désert, cette 2ème édition se veut  hybride, en présentiel et en ligne. Elle vise à exploiter le numérique pour en faire une richesse culturelle.

« Ag’na » signifie « culture » en tamasheq. Le festival est une  initiative de Ciné à Dos et du Festival au désert, une manifestation musicalel qui se déroulait chaque année à Essakane, dans la région de Tombouctou. Depuis la crise du Nord, c’est devenu un festival itinérant qui se joint à d’autres manifestations culturelles du Mali.  « Le Festival au désert, n’ayant plus de site depuis un certain temps, s’est mué en Caravane culturelle pour la paix et se promène de festival en festival. Ciné à Dos est à la base un festival de cinéma itinérant. Les deux ont décidé de se mettre ensemble. Ciné à Dos s’occupe de la partie digitale et numérique et le Festival au désert de la partie culturelle», explique Boutout Aliou Sall, Directeur de la communication.

Le thème est « S’adapter et se développer ». Selon Fousseyni Diakité, Directeur du festival,  c’est un prétexte pour « discuter de la question de la résilience dans ce monde de catastrophes, de pandémies et d’accélération de croissance numérique ». « Le numérique dans les industries créatives », « Du tourisme grâce au numérique » et « La citoyenneté numérique » sont les sous-thèmes abordés.

 

Plusieurs innovations sont programmées. « Il y aura un mini festival de cinéma, une première au Mali, avec des prix de cinéma. Nous allons aussi transformer l’île de Koulikoro en désert, comme si on était à Tombouctou. Toute cette partie culturelle du Nord va s’y trouver. Il y a aussi le fait d’organiser en période de Covid-19, un festival hybride. Une partie se déroulera en  présentiel et une autre en netmeeting, via des applications comme Zoom », explique Boutout Aliou Sall.

Au programme de cette édition 2021, un forum sur le digital en Afrique, des ateliers de réalisation d’œuvres multimédia, des projections de grands films et de films d’amateurs, des actions de sauvegarde du fleuve et des actions de sensibilisation. Des concerts sont également prévus, avec plusieurs stars de la musique urbaine, dont les Guinéens Soul Bang’s et Manamba Kanté, et Iba One, Dr Keb, Mylmo, Vieux Farka Touré, etc.

Avec ce nouveau format hybride, Ag’na vise plus de 100 000 festivaliers physiques et virtuels. 7 pays sont invités.

Boubacar Diallo

Source: Journal du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct