Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Affaire Bakary Togola : Le juge d’instruction inquiété par l’inspection de la justice

Il fait un sale temps pour Abdoulwahid Maiga, juge du 8ème cabinet d’instruction du pôle économique de Bamako, chargé du dossier de célèbre Bakary Togola. Il y a peu, des rumeurs reprises par des sites internet ont allégué que le magistrat a reçu de fortes sommes d’argent en vue de libérer l’ancien président des chambres d’agriculture du Mali, poursuivi pour divers crimes d’atteinte aux biens publics. Sans tarder, l’inspection des affaires judiciaires, qui est un démembrement du ministère de la Justice, se saisit de ces allégations et invite le juge à lui transmettre un compte rendu circonstancié de la gestion de dossier. Une manière à peine voilée de lui demander de produire ses moyens de défense contre les accusations médiatiques. Le juge s’exécute. Mais depuis, il est régulièrement auditionné par les inspecteurs qui semblent attacher du crédit aux affirmations de la presse.

Le point focal des suspicions ? La voiture 4×4 du magistrat qui, selon ses détracteurs, aurait été achetée avec les fonds remis par Bakary Togola. Selon les rumeurs, ce véhicule daterait de 2018 et serait donc flambant neuf. Or, l’entourage du magistrat produit une carte grise où il est mentionné que le véhicule date de 2012, soit 6 ans de moins.

Par ailleurs, expliquent les proches du juge Maiga, celui-ci a largement les moyens de s’acheter un tel véhicule puisqu’il a longtemps servi dans des institutions internationales.

Les mêmes proches soulignent que si le juge avait accepté des fonds du détenu Togola, il l’aurait mis en liberté, la loi ne mettant aucun frein au pouvoir du juge d’instruction d’ordonner une mise en liberté, quitte à ce que le procureur de la république exerce un recours contre cette décision. Or, depuis le placement de Bakary Togola sous mandat de dépôt, le magistrat a rejeté jusqu’à trois demandes de mise en liberté formulées par les avocats de l’inculpé.

Les experts croient que l’inspection de la justice veut mettre la pression sur le juge afin de le dissuader de libérer Bakary Togola. En tout cas, ce dernier est le grand perdant du bras de fer entre le juge et l’inspection qui a eu pour effet de plonger le dossier dans une sorte de jachère. Des appels ont été interjetés par Bakary Togola contre les ordonnances de refus de mise en liberté et aucune nouvelle mesure d’instruction ne sera plus posée jusqu’à ce que la chambre d’accusation de la Cour d’appel se prononce sur lesdites ordonnances.

Tiekorobani

Source: Procès Verbal

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct