Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Accès à l’eau potable A Sangarébougou Allakoloni: la SONATAM investit plus de 21,7 millions de F CFA

Pour soulager les femmes de la corvée d’eau et contribuer à la protection de l’environnement dans la commune rurale de Sangarébougou, la Société nationale de tabacs et allumettes (SONATAM) a financé un forage équipé d’un dispositif d’adduction d’eau sommaire composé d’un château de 20 000 litres et d’un système de pompe solaire à haut voltage pour une capacité de 17m3/heures. D’un coût total de 21,7 millions de F CFA, la remise officielle de cette adduction a eu lieu ce jeudi 22 août 2019, à Sangarébougou-Allakoloni.

Présidée par le représentant du ministre de l’Énergie et de l’eau, Djoouro BOCOUM ; cette cérémonie de coupure du ruban symbolique a eu lieu en présence du maire de la commune, Kassim SIDIBE ; du représentant du ministre de l’Industrie et du commerce, Chaga COULIBALY ; président du conseil d’administration de la SONATAM, Yaya SECK ; du DG de la SONATAM, Youssouf TRAORE.
On y notait également une forte mobilisation des populations des localités, notamment les femmes et les jeunes ainsi que les tout-petits venu nombreux pour exprimer leur gratitude et leur reconnaissance au généreux donateur.
Le Maire de la commune rurale de Sangarébougou, Kassim SIDIBE, a salué le généreux donateur qui, de son avis, vient enlever une épine dans le pied du conseil communal de Sangarébougou. Selon lui, ce forage a été entièrement financé par la société SONATAM.
« Vous nous avez amené de l’eau, source de vie, vous avez assuré la santé de nos populations en les donnant de l’eau potable », a-t-il remercié le maire. Grâce à cette réalisation, a-t-il dit, les femmes du secteur de Sangarébougou Allakoloni sont à l’abri du besoin en eau et de l’insécurité la nuit. Pour Kassim SIDIBE, avec la réalisation de cette infrastructure, qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de l’eau (22 mars), ce calvaire est désormais un triste souvenir pour ces populations. Avant de terminer, il a annoncé la création d’un comité de gestion du point d’eau composé exclusivement de femmes et placé sous l’égide de son adjoint avec l’ouverture d’un compte bancaire.
À la suite du maire, le directeur national adjoint de l’hydraulique, Djoouro BOCOUM, a salué une action citoyenne et humanitaire de la SONATAM. Il s’est dit convaincu que sans eau, il n’y a pas de vie ; et sans eau potable, pas de santé. Avant de terminer, il annoncé aux populations que leur commune est prise en compte dans le cadre du programme des 100 000 branchements sociaux pour Bamako, à partir de Kabala.
De son côté, le PCA de la SONATAM, a indiqué que sa société a financé les cinq dernières années la réalisation de 12 forages dans le pays pour un coût total de 156 millions de F CFA, dont 21,7 millions pour le forage qui vient d’être inauguré. Cette qualité d’entreprise citoyenne de la SONATAM, a-t-il fait savoir, profite à l’État à travers le versement régulier des impôts et taxes. Et rien qu’en 2018, la SONATAM a contribué aux recettes de l’État à hauteur de 56 milliards de F CFA, dont 3,5 milliards de F CFA pour le fonds de développement durable des régions du nord. Avant de terminer, il a invité les populations à s’engager dans la lutte contre la contrebande de ses des cigarettes qui cause d’énormes préjudices à la société.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct