Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

95e conseil d’administration de la CMDT : Les signaux sont au vert

Sous l’égide du président de son conseil d’administration, Dr Nango Dembélé, la Compagnie malienne pour le développement du textile (CMDT) a tenu la 95e  session ordinaire de son Conseil d’Administration. C’était, le 26 janvier 2022, dans les locaux d’un hôtel de la place, en présence de l’ensemble des administrateurs. L’ordre du jour portait essentiellement sur l’examen et l’adoption du budget de l’exercice 2022 ainsi que sur l’approbation des procès-verbaux des 95e et 94e session du Conseil d’Administration de la Holding.

Après examen des points inscrits au chapitre et à l’issue des débats, le conseil a adopté le budget de l’exercice 2022 de la Holding CMDT – SA qui s’élève à en produits à 376, 361 milliards de francs CFA contre 136, 400 milliards en 2021, soit une hausse de 176 %. Quant aux charges, elles s’élèvent à 372, 691 milliards de francs CFA contre 152, 157 milliards en 2021, soit une hausse de 145%, tandis que les investissements s’arrêtent à 14, 410 milliards de francs CFA contre 1, 100 milliards en 2021, soit un résultat prévisionnel de 3, 669 milliards de francs CFA. Le Conseil d’adminicule a également approuvé les procès-verbaux des deux sessions précédentes (93 ème et 94 ème) du Conseil d’Administration.

Ainsi, adopté l’année derrière avec un déficit de près de 15 milliards et une réduction drastique des investissement (ils ont chuté jusqu’aux à 1 milliard 100), le budget 2022, avec une recette de plus de 376 milliards, affiche un résultat de 3,6 milliards de bénéfices. Le mérite de ce labeur, selon le PDG de la CMDT, revient aux producteurs, lesquels ont accepté de retourner aux champs de coton, ainsi qu’aux efforts du gouvernement avec le maintien du prix du coton graine à 280 et de la subvention à 11 000. Aux prouesses il associe également les travailleurs de la CMDT engagés et motivés pour la relance de la filière. S’adressant à la presse, Dr Nango Dembélé a rassuré en ces termes :« Aujourd’hui, nous sommes presque sortis du gouffre et voulons seulement la consolidation de cette dynamique… ». Et de rassurer également par rapport à l’égrenage de 400 000 tonnes de coton graine à la date d’aujourd’hui. Sur les prévisions de production de coton, tout en restant prudent, il a indiqué que la holding table sur 731 000 tonnes dont l’égrenage s’annonce prometteur, à ses yeux, au regard d’un record journalier de 6 000 tonnes récemment établi par la direction de la production.

Amidou Keita

7e édition de la journée cotonnière

« Janjo » pour le PDG de la CMDT, Dr Nango Dembélé

Venus des cinq filiales de productions, les cotonculteurs ont célébré en grande pompe la 7e édition de la journée dédiée à la filière coton. C’était, le 28 janvier 2022, à Kita,  sous la présidence du Premier ministre Choguel K Maïga et en présence du ministre du développement rural ainsi que du PDG de la CMDT, Dr Nango Dembélé à qui on peut chanter le « Janjo », chanson épique à l’honneur des grands hommes. Nommé à la tête de la CMDT lorsque celle-ci traversait une crise sans précédent consécutive au boycott de la filière coton par les paysans, il a su se hisser à la hauteur des attentes des plus hautes autorités : rendre effective la relance de la culture du coton. Et, de moins de 200 000 tonnes, la production du coton a été portée au-dessus du record jusqu’ici détenu par le Mali, avec une estimation prévisionnelle de 731 000 tonnes de coton graine pour la nouvelle campagne. Le coton est redevenu du coup le premier produit d’exportation du Mali et nourrit environ 4 millions de personnes.

Amidou Keita

Source: Le Témoin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct