Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

2e tour des législatives: 691 bureaux de vote n’ont pas pu ouvrir

Le Bureau de la Communication stratégique et de l’Information publique de la MINUSMA a organisé, ce jeudi 23 avril 2020, son traditionnel point de presse hebdomadaire. C’était par visioconférence depuis le QG de la mission à Sénou, sur la route de l’aéroport. Invité de cette dernière session, le Directeur des Affaires électorales, Kacou ASSOUKPE, a fait le point de l’appui de la MINUSMA à l’organisation du deuxième tour des élections législatives.

 

Au cours des échanges virtuels avec les hommes de médias, le Porte-parole de la Mission, Olivier SALGADO, a présenté les derniers développements de la Mission.

À la suite de son intervention, Kacou ASSOUKPE, directeur de la division des affaires électorales, a révélé quelques chiffres sur le taux de participation des Maliens aux élections législatives dernières à Bamako, dans le centre et le nord.

Ainsi, selon les chiffres de la MINUSMA, à Bamako, ville la plus contrôlée par les observateurs électoraux où le second tour des élections législatives a été organisé dans toutes les communes, le taux de participation est de 11 % au premier tour et 13 % pour le second tour ; et cela bien que la capitale malienne soit l’épicentre de coronavirus.

Ainsi, selon Kacou Assoukpe, le taux de participation aux élections législatives dans les régions du nord est 50 %.

Alors que c’est dans « la région de Mopti, qu’il y a eu le plus fort taux des bureaux de vote fermés à cause de l’insécurité.

Ainsi, sur les 691 bureaux de vote prévus dans la région de Mopti, près de 300 n’ont pas pu ouvrir leurs portes », a expliqué Kacou ASSOUKPE.

Qui ajoute que le « le taux de participation de vote à Mopti est situé entre 40 à 50 % ».

Ces chiffres sur le taux de participation aux élections législatives sont ceux des observations de la MINUSMA du ministère de l’Administration territoriale chargé de l’organisation des élections donnera les résultats provisoires officiels dans l’après-midi de ce 23 avril.

Selon lui, la MINUSMA a, de manière globale, accompli sa mission sur le plan technique, logistique et sécuritaire.

Des patrouilles ont été organisées ainsi que des escortes de matériel. Des moyens de déploiement rapide des Forces ont été mis en place. La Mission a participé aux différentes commissions de travail au niveau des ministères impliqués dans l’organisation du scrutin.

De ses explications, il ressort que la MINUSMA a observé 547 bureaux de vote témoins et que ses observateurs n’ont pas relevé d’incidents graves sur le terrain.

Par ailleurs, a-t-il fait savoir, les observateurs du processus électoral ont conclu qu’il s’est plutôt bien déroulé dans l’ensemble du pays.

Toutefois, 691 bureaux de vote n’ont pas pu ouvrir pour plusieurs raisons, à savoir, l’insécurité et la destruction du matériel électoral par des forces négatives. Ces chiffres seront confirmés lors de l’annonce des résultats provisoires du MATD.

Par Abdoulaye OUATTARA

INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct