Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

1erdes législatives : un taux de participation de 35,73%

Le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation (MATD) a procédé, ce jeudi 2 avril 2020, à la proclamation officielle des résultats provisoires complets 1er tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale, scrutin du 29 mars 2020. Au terme d’une cette cérémonie sobre et, il ressort des résultats annoncés par le chef du département, Boubacar Alpha BA, qu’un second tour aura dans la quasi-totalité circonscription électorale du pays à l’exception de Kayes, Niono, Ménaka, Bourem, Youwarou, Kidal, Abeibara, Tessalit, Tin-Essako et Niafunké.

 

Cette cérémonie qui a eu lieu dans la salle du sursaut national du MATD s’est déroulée en présence des membres de la commission nationale de centralisation des résultats ; des membres du cabinet du MATD ; du représentant de la DGE et de la CENI, etc.

Conformément l’article 156 de la loi électorale, le ministre chargé de l’Administration territoriale totalise les résultats des procès-verbaux des opérations du scrutin et proclame les résultats provisoires dans les 5 jours qui suivent la date du scrutin.

Pour le scrutin du 29 mars dernier, 7 663 464 étaient conviés aux urnes pour élire 147 députés à l’Assemblée nationale dans 22 147 bureaux de vote.

Pour ce scrutin, 2 738 428 électeurs ont fait le déplacement aux urnes pour s’exprimer sur lesquels 111 108 bulletins ont été déclaré nuls.  Ainsi, les suffrages légalement exprimés s’élèvent à 2 627 320 voix pour un taux de participation 35, 73%.

Au terme des travaux de la commission nationale de centralisation des résultats, il ressort qu’au total 18 députés ont été élus dès ce premier dans les 10 localités à savoir : Kayes, Niono, Ménaka, Bourem, Youwarou, Kidal, Abeibara, Tessalit, Tin-Essako.

A Bourem, la liste alliance RPM-UM-RDA FASO-JIGI, avec Mohamed OULD MATALY et Aichata Alassane CISSE passe dès le premier avec plus de 80% de voix.

A Youwarou, la liste RPM, Ousmane Allaye CISSE, l’emporte au premier tour avec 52,62%.

A Kayes, avec 60% pour liste Benso composée l’ADP-MALIBA, ADEMA-PASJ, RPM, URD remporte les 5 siège dès le premier tour. Sur cette liste, on retrouve le président d’honneur de l’ADP-Mali, l’opérateur économique Aliou Boubacar DIALLO, candidat malheureux lors de la présidentielle de 2018 où il était arrivé 3è derrière IBK et Soumaila CISSE.

En plus de M. DIALLO, avait sur la même liste 4 autres candidats heureux, à savoir : Mahamadou CISSE (ADEMA) ; Bano DIAWARA et Modibo Kane DOUMBIA du RPM ; Marthe DIAWARA (URD).

A Nioro, le Groupement des partis politiques ADP-MALIBA-SADI conduite par l’opérateur économique, Diadié BAH, passe dès le 1er tour des législatives avec 51% des voix. Sur cette liste, on retrouve l’honorable Amadou Arabia DOUMBIA, de la SADI ainsi que Haïné COULIBALY de l’ADP-Maliba.

A Niafunké, le Chef de file de l’opposition Malienne, l’honorable Soumaïla CISSE et son colistier Dédéou TRAORE, passe malgré le rapt de SOUMI au premier tour sur la liste URD avec 80% des voix.

A Ménaka, l’honorable Bajan Ag HAMATOUR est aussi élu dès le premier tour.

Dans le nord du pays, à Tessalit, l’honorable Aïcha Belco du RPM est réélue avec 83%. A Abeibara, l’ex-rebelle Mohamed Ag BIBI(RPM) réélu avec 93%. A Tinessako, l’Amanokal Mohamed Ag Intallah(RPM) est élu avec 95%.

Enfin dans la ville de Kidal, c’est Chohi Ag ATTAHER(RPM) en avance avec plus de 75% dans la matinée de ce lundi.

En somme, ces députés élus dès le 1ertour répartissent entre les partis suivant : RPM (9), ADP-Maliba(3), ADEMA (1), UM-RDA FASO-JIGI (1), SADI (1), URD (3)

Les occupants 129 autres sièges seront connus à l’issue du second de l’élection prévue pour le 19 mars. D’ores été déjà, cette compétition électorale promet de belles empoignades dans plusieurs localités, notamment à Dioïla, Bougouni, Banamba, Kolondièba, commune II, commune V, Kati, etc.

Toujours selon les dispositions de l’article 156 de la loi électorale, le ministre chargé de l’Administration territoriale transmet, sans délai, à la Cour Constitutionnelle, les procès-verbaux des opérations du scrutin accompagnés des pièces qui doivent y être annexées conformément à la loi.Elle est la seule habileté à proclamer les résultats définitifs selon la même loi.

Par Abdoulaye OUATTARA

Afrikinfos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct