Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Utilisation des réseaux sociaux : ‘’Internews’’ et la radio ‘’Kledu’’, outillent les hommes de média !

Le mercredi 3 avril, à la Maison du partenariat, sur initiative commune de la société Internews  et la radio Kledu a été organisé un grand débat sur les nouveaux medias et citoyenneté. L’évènement a enregistré la présence, du représentant de la communauté des bloggeurs du Mali, Amadou Diallo, du chercheur, Baba Dakono et du représentant du site d’information, Kounafoni.com, Mme Togola Hawa Séméga           

De nos jours, les réseaux sociaux ont pris une place  importante dans la vie des populations. Ils sont devenus un lieu de partage de masse d’informations. Des professionnelles de l’information et de la communication (Journalistes, bloggeurs, chroniqueurs et animateurs) à d’autres personnes, tous utilisent les réseaux sociaux. Cela, sans le plus souvent se donner la peine de recouper les informations publiées.

Dans son intervention, le représentant  de la communauté des  bloggeurs du Mali a précisé  que les réseaux sociaux les plus utilisés de nos jours sont  Facebook et whattsapp. Selon lui,  ces réseaux sociaux ont beaucoup d’inconvénients. Pour dire que leurs utilisateurs sont exposés, entre autres à de l’escroquerie, du harcèlement, du piratage, du proxénétisme et de  la falsification des documents.

Dans cette dynamique, M. Diallo a  conseillé  les journalistes sur la bonne utilisation de ces nouveaux médias. Pour lui, il ne faut jamais faire confiance à une personne. «  Il faut toujours vérifier qui est derrière tel ou tel profil. Aussi, il ne faut jamais s’adonner à certaines pratiques comme des propos compromettants sur les réseaux sociaux qui risquent de nous rattraper un jour » a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a  lancé un appel aux plus hautes  autorités afin de régulariser les réseaux sociaux.

De son côté, le chercheur Dakono,  dira que les nouveaux medias tels que  les journaux en ligne, les teleweb et les blogs constituent des moyens pour les citoyens de s’informer régulièrement.

En plus, il a mentionné que  les journalistes  doivent être en mesure de contrôler leurs écrits, paroles et constituent des outils en allant dans le sens de l’information et de la sensibilisation.

Ces propos seront appuyés par  Mme Togola Hawa Séméga de Kounafoni.com. Dans son intervention, elle  dira que les journalistes doivent forcement respecter l’éthique et la déontologie journalistique avant de véhiculer l’information sur les réseaux sociaux.  « Compte tenu de la situation sécuritaire, chacun doit faire attention,  de vérifier les informations avant de les publier sur les réseaux sociaux pour ne pas inciter la haine et la violence » a-t-elle conseillé. A son tour,  le rédacteur en chef de la Radio Kledu, a insisté que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dévoiler. « Même si tu connais la vraie information  d’un chef de famille, pour ne pas détruire sa famille, ignore cette information » a-t-il déclaré à titre d’exemple.

Par Fatoumata Coulibaly

Source: Le Sursaut

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct