Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

UTILISATION DES FONDS COVID-19 : LE GSB VOUDRAIT RASSURER MAIS LES AYANTS-DROIT S’IMPATIENTENT

A l’instar de tous les pays à travers le monde, le Mali aussi est durement éprouvé par les conséquences, tant sanitaire qu’économique de la pandémie de la Covid-19.

 

Toute chose qui a contraint les autorités publiques à chercher les voies et moyens qui puissent aider, un tant soit peu, les populations à supporter les impacts financiers et économiques de cette crise sanitaire. Ce serait une lapalissade que dire, de par sa situation d’enclavement et aussi de la faiblesse de son taux d’industrialisation, le Mali est déjà confronté à de sérieuses difficultés économiques que la pandémie du Covid-19 vient accentuer outre mesure. Les Gouvernants du pays s’étaient rendus à cette évidence et en conséquence, avaient décidé de prendre certaines mesures sociales en guise de riposte à l’impact économique défavorable de la pandémie du Covid-19. A dire vrai, les autorités maliennes n’ont pas lésiné sur les moyens pour tenter d’amoindrir l’effet négatif de cette pandémie sur l’économie malienne.

Signalons qu’outre les mesures de riposte qui touchent directement à l’économie des ménages, les autorités maliennes avaient consenti de gros efforts dans le cadre de la politique nationale de riposte à la pandémie de Covid-19.

Des actions comme la distribution gratuite de denrées alimentaires aux populations démunies ; la confection et la distribution de masques dans le cadre du programme ‘’Un malien, un masque’’ sont à mettre à l’actif des autorités du pays. On voit aisément que, malgré la situation conjoncturelle difficile que connaît le pays et qui a été rendue davantage précaire avec l’apparition du Covid-19, les autorités maliennes n’ont pas lésiné sur les moyens de riposte, à commencer par la sensibilisation des populations quant à l’application et au respect des mesures barrières. On se souvient qu’au cours de la deuxième quinzaine de juillet 2020, une aide financière, à l’endroit des couches économiquement faibles, avait été annoncée par les autorités publiques.

Mais avec le renversement du régime, les maliens s’étaient convaincus que ce projet avait tout simplement été abandonné. Eh bien non !

Cette opération de subventions aux ménages tient toujours et leurs versements aux bénéficiaires a déjà commencé depuis le 18 janvier 2021, en commune I du district de Bamako. Mais vue de la lenteur qui caractérise l’opération, nombreux sont les citoyens maliens qui n’y croient plus. Et pire…

El Hadj Mamadou GABA

Source : Le Soir De Bamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct