Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sommet CEDEAO-UEMOA : l’espoir d’une levée des sanctions au Mali

La levée des sanctions contre le Mali sera t-elle ordonnée à l’issue du double sommet de la CEDEAO et de l’UEMOA prévu ce samedi à Accra, au Ghana ? La question est sur toutes les lèvres au Mali. Macky Sall non moins président de l’Union Africaine affirme que l’espoir est permis.

Les deux organisations sous régionales ont affirmé que la situation du Mali, au Burkina Faso et en Guinée sera analysée ce samedi 04 juin 2022.

Ce double sommet de la CEDEAO et de l’UEMOA sera consacré notamment aux situations sociopolitiques dans l’espace régional. Les questions relatives aux institutions et organes de l’Union seront aussi abordées a indiqué, dans un communiqué de presse, l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine.

Ces rencontres vont-elles permettre la levée des sanctions économiques sur le Mali ?

A Bamako, nombreux sont ceux qui pensent que l’organisation de ces deux réunions en même temps à Accra n’est pas fortuite. « Le 9 janvier 2022, c’est suite à un double sommet CEDEAO-UEMOA que des sanctions ont été infligées au Mali », rappellent-ils.

Cette semaine, le Président sénégalais, Macky Sall s’est montré optimiste quant à un dénouement heureux de la crise. « Je suis sûr que lors du prochain sommet de la cédéao, le 4 juin ce sujet devra trouver une solution » a-t-il déclaré dans une interview. Il a invité la CEDEAO à plus de flexibilité pour la levée des sanctions, indiquant que, « c’est le peuple malien qui souffre le plus de ces sanctions et non les autorités maliennes ».

Il faut rappeler que la Cour de Justice de l’UEMOA avait ordonné en mars dernier la suspension des sanctions économiques contre le Mali. Mais cette ordonnance n’a jamais été exécutée par l’Organisation.

 

Compromis d’accord, mais pas à tous les prix”

A Bamako, de nombreux citoyens fondent l’espoir sur la signature d’un compromis entre la partie malienne et la Cedeao pour lever les sanctions économiques et financières . Cependant, d’autres souhaitent que ce compromis ne soit pas fait en violation de l’intégrité du Mali de son honneur ou de sa souveraineté .

 
Source: Studio Tamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct