Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sommet AFRICITES: Adama SANGARE expose ses priorités pour Bamako

La 8e édition des journées panafricaines des élus locaux et des autorités territoriales ou Sommet Africités s’est tenue à Marrakech au Maroc, du 20 au 24 novembre 2018 sous le thème : « La transition vers des villes et des territoires durables, le rôle des collectivités locales africaines ». L’un des faits marquants de l’édition 2018 a été la prise de fonction du maire Adama SANGARE au poste de président Afrique du forum Mondial de l’Économie sociale (GSEF).

Une forte délégation malienne comprenant des responsables de collectivités, de personnes de ressources maliennes ont pris part à la 8e édition du sommet Africités. Elle était conduite par le secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Babamahamane MAIGA, et le maire Adama SANGARE.

À ce rendez-vous de Marrakech, 15 000 collectivités territoriales d’Afrique étaient représentées pour parler du développement local en répondant notamment à l’urgence de l’accès aux services de base, de logement, de mobilité et de transport, et de promotion des possibilités de développement des activités économiques et de l’emploi.

À l’instant de Bamako, ces problèmes constituent des défis majeurs pour toutes les collectivités africaines auxquels il est primordial d’y faire face. Il s’agit de renforcer le rôle des collectivités territoriales dans le développement du continent et de contribuer à construire l’Afrique à partir de ses collectivités.

À la faveur de cet événement qui se tient tous les trois ans et dont la précédente édition s’est tenue en 2015 à Johannesburg en Afrique du Sud, le Mali a été honoré avec l’élection du maire du district, Adama SANGARE, au poste de président du forum Mondial de l’Économie sociale (GSEF), au compte de l’Afrique. Officiellement, il a été investi dans ses nouvelles fonctions, au cours de cette rencontre. Au plan mondial, M. SANGARE seconde ainsi, le maire de Séoul, depuis le dernier congrès du GSEF tenu, à Bilbao en octobre dernier. Cette organisation est un réseau international qui regroupe les gouvernements locaux et les acteurs de la société civile engagés dans le soutien au développement de l’Économie sociale et solidaire.

À ses pairs africains lors de cette édition de l’Africités, M. SANGARE leur a rappelé leur rôle de valoriser davantage l’économie sociale et solidaire avant de les appeler à renforcer leur rôle irremplaçable dans la cohésion sociale durable, aussi bien dans les villes que dans les campagnes. Selon lui, en cette phase, il est de leur devoir d’accompagner et d’encadrer la transition du secteur informel vers une économie sociale et solidaire, nous a rapporté nos sources.

Outre cet honneur, le maire de Bamako a été élu également au sein du Conseil Panafricain et au Comité exécutif des Cités et Gouvernements Locaux Unis Afrique (CGLU-A) toujours par ses pairs, le 23 novembre avant même la clôture des travaux de cette édition de l’Africités. C’était au cours de l’assemblée générale des CGLU-A qui renouvelait ses organes dirigeants.

En plus de débats sur les stratégies de développement des collectivités africaines, le sommet Africités est également un cadre de coopération et de partenariat. En marge des travaux, le maire Adama SANGARE et plusieurs responsables élus locaux de Bamako ont eu des entretiens avec des hommes d’affaires français conduits par le Secrétaire d’État français, M. Jean Baptiste Lemoyne, le 22 novembre à l’Hôtel Sofitel de Marrakech. Entre les deux parties (malienne et française), les échanges ont porté sur des projets prioritaires de la ville de Bamako. Il s’agit notamment du projet de réalisation de la ceinture verte de Bamako, la relance du projet tramway, la poursuite de l’éclairage public intelligent et son extension aux communes voisines de Bamako, membre du syndicat de l’inter collectivité ainsi que le reprise du transport ferroviaire Dakar- Bamako – Koulikoro.

Après plusieurs minutes d’échanges, selon nos sources, les hommes d’affaires présents ayant pris part à la rencontre ont manifesté leur intérêt à investir au Mali et particulièrement dans les projets cités.

Par Sikou BAH

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct