Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réduction des tarifs de transferts d’argent : Saine concurrence ?

L’on remarque ces derniers temps une réduction successive des tarifs de transferts d’argent via les services de finances mobile présents au Mali. Ces réductions semblent être la conséquence de l’arrivée d’un nouveau concurrent aux techniques marketing très poussées. 

Dans l’intervalle d’une année, les géants du secteur ont enchaîné les campagnes d’annonce de réduction drastique des tarifs, passant des taux exorbitants à des pourcentages étonnamment bas. En réalité ces réductions sont loin d’être de bonne foi et encore par souci d’apporter des services aux maliens à moindre coût. Elles sont plutôt la conséquence de l’arrivée de Wave, une entreprise créée par deux jeunes américains qui gagne du terrain sur le marché des finances notamment les transferts via les mobiles. Elle a fait ses preuves en Côte d’Ivoire et au Sénégal où les leaders du secteur ont perdu beaucoup de clients au profit de cette entreprise qui a comme crédo « Envoyer de l’argent n’est plus un souci » car ces frais de transfert sont à 1%. 

Face à la menace d’un concurrent sérieux, le mercredi 1er décembre 2021, Orange finances mobile Mali a procédé lors d’une cérémonie à la baisse de ses tarifs. Selon sa directrice, Mme Sidibé Aicha Touré les nouveaux frais de retrait sont désormais fixés à 1% pour les montants compris entre 0 et 1 000 000 F CFA. Moov Malitel se retrouve à 0,9% sur les mêmes tranches. Les clients s’interrogent sur l’extraordinaire baisse et ils ne comprennent pas que cette opération (passant de presque 10% du taux à 1%) n’ait été faite plus tôt. 

Aujourd’hui, les manifestations contre Orange Mali et Malitel en 2019 et 2020 pour exiger une baisse des tarifs des services de téléphonies et d’internet reprennent tout leur sens même si, à l’époque, ces manifestations ont été vouées à l’échec par la complicité des autorités, qui n’ont pas su entendre l’exaspération du peuple. 

Rappelons que pour des fraudes sur le coût du répondeur, Orange Mali et Malitel ont été condamnés, le 03 octobre 2021 dernier, à payer 171 milliards 960 millions de F CFA suite à la plainte d’une association. Il est par ailleurs important pour les entreprises de se soucier du bonheur, du bien-être et d’apporter les solutions aux préoccupations des populations notamment les clients. Comparativement aux pays voisins, aujourd’hui le Mali est l’un des pays où la connexion est toujours un luxe pour les populations et qui est très généralement de mauvaise qualité.

Seydou K. KONE

Source: Bamakonews

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct