Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Quand le dialogue national inclusif devient un fond de commerce et ouvre la voie à la corruption et au banditisme politique

Le budget du dialogue national inclusif pour les communes, cercles et régions s’élève à environ 2 milliards.

Une moyenne de 2 millions par commune rurale.

Sans compter les sommes faramineuses pour l’adoption des TDRs, la prise en charge du triumvirat et le dialogue niveau national .

Ces sommes ont été prévues en tenant compte de tous les partis politiques de l’opposition et de la majorité , des associations qu’ils participent où non.

Les participants ne présentent aucun mandat montrant qu’ils ont été mandatés par leurs structures.

Les rapporteurs pour la plus part sont des représentants de l’Etat et généralement les partisans du régime .

À retenir les communes et les cercles pour la plupart n’ont aucune maîtrise des thermes de référence.

Ce dialogue national inclusif est une véritable mise en scène utilisant la souffrance du peuple Malien comme fond de commerce et encouragé davantage la corruption .

C’est pourquoi tous les membres du gouvernement sont devenus acteurs du dialogue à par les ministres de la justice et de la défense.

Nous exigerons une justification de ces fonds très bientôt Inchaallah .

Aboubacar Sidick Fomba, Président du parti ADEPM

Source: Malivox

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct