Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

PRIX SUR LE MARCHÉ : Les autorités équilibrent la balance

La pandémie de la Covid-19 a fait grimper le prix de certains produits de première nécessité au Mali. Afin de maintenir les prix à la portée des maliens, des suivis et régulations sont menés à tous les niveaux selon les autorités en charge du commerce au Mali.

La flambée des prix de denrées de première nécessité, est le résultat de la baisse de « production locale » de certains produits, comme l’huile selon la Direction Générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence (DGCCC).

La baisse de production nationale a, donc, occasionné l’importation d’environ 84 % des besoins de consommation nationale, accentuant une forte fluctuation des prix de ces produits importés. Cette situation n’est donc pas sans effet sur l’approvisionnement normal et à moindre coût de notre pays.

Ainsi, afin de maitriser la fluctuation des prix alimentaires sur le marché, au moment où le Mali traverse une situation économique difficile caractérisée par la faiblesse du pouvoir d’achat des ménages, les autorités maliennes sont à pied d’œuvre.

Dans un communiqué de la Direction Générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence (DGCCC), la TVA sera suspendue sur l’importation et les achats locaux comme les graines de coton.

La DGCCC a, dans la même lancée, entamé des discussions avec les acteurs de la filière (blé, farine), afin de maintenir un prix convenable aux consommateurs. Car, faut-il le rappeler, le prix fournisseur du sac de farine est monté en flèche en cette fin du mois de janvier, suite à l’envolée des cours du blé sur le marché international.

Adam DIALLO

Source: Bamakonews
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct